Tragédie à Almeria : la vie brève de Mohamed, saisonnier marocain

28 septembre 2023 - 14h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

Mohamed Amzahou, un jeune saisonnier, a été victime d’un accident de circulation mortel en août dernier à Almeria. Son corps a été rapatrié au Maroc. Un volontaire de la Croix-Rouge dénonce le silence sur sa mort.

Le jeune homme de 22 ans est arrivé en Espagne il y a sept mois et avait l’intention de s’installer à Bilbao. Il voulait rester dans la province durant les trois ans requis pour obtenir un permis de séjour. Malheureusement, le sort en a décidé autrement. À la mi-août, Mohamed a été violemment percuté par une voiture t a rendu l’âme. Ses collègues saisonniers à la ferme El Hoyo, dans la commune de Níjar, ont initié une cagnotte pour rapatrier son corps au Maroc.

L’histoire de Mohamed est racontée à El Diario par Lourdes, une volontaire de la Croix-Rouge, qui dénonce le silence sur la mort du jeune homme. « Il mérite que son nom soit connu et que l’on dise quelque part comment cette province s’enrichit aux dépens d’enfants comme lui », a-t-elle écrit dans sa lettre adressée au journal. Mohamed assistait aux cours d’espagnol qu’elle donne dans les fermes. Il était un « bon élève, un garçon charmant, très joyeux, toujours prêt à aider », confie-t-elle.

À lire : Accident à Huelva : la précarité des saisonnières marocaines dénoncée

Un collègue de Lourdes lui a raconté que le jeune homme s’est fait renverser par une voiture alors qu’il circulait à vélo dans l’obscurité et sans casque, selon les rapports. Mohamed était arrivé en Espagne sur un bateau en provenance d’Algérie. Comme lui, beaucoup de jeunes affluent à Almeria ou à Huelva pour travailler dans les fermes comme saisonniers. C’est une main-d’œuvre « jeune, forte et très bon marché, la plupart d’entre eux n’ont pas de contrat, mais ils vous disent qu’ici ils sont payés cinq euros l’heure et qu’au Maroc, ils ne touchent qu’un euro ».

La plupart de ces saisonniers ont entre 18 et 45 ans et vivent dans le stress et la solitude dans les serres. « Ils ne sortent presque jamais et n’ont pas de relations sociales. Nous n’avons pas conscience de leur situation », regrette Lourdes.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agriculture - Almeria - MRE

Aller plus loin

Une Marocaine victime d’esclavage moderne en France

Alors qu’elle espérait une vie meilleure en quittant le Maroc pour la France, une Marocaine travaillant dans les vignes a été réduite à l’esclavage. Aidée par une association,...

Accident à Huelva : la précarité des saisonnières marocaines dénoncée

Une Marocaine est décédée lundi dans l’accident du bus qui transportait des saisonnières de Huelva vers la ferme où elles travaillaient. 39 autres ont été blessées, dont deux...

Des saisonnières marocaines « disparaissent » en Espagne

Six des sept saisonnières marocaines recrutées par l’Union des producteurs agricoles (UPA) de Grenade, à titre d’expérience pilote pour la campagne des asperges, se sont...

Espagne : procès du meurtrier d’un saisonnier marocain

Le procès de l’Espagnol qui a poignardé à mort un Youssef El Gartif à Jaén en novembre 2021, va s’ouvrir lundi devant le tribunal de la ville. Alors que le parquet plaide la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : une croissance paradoxale entre exportations et importations d’avocats

Alors que le Maroc produit de plus en plus d’avocat, devenant l’un des principaux fournisseurs en Europe, la part des importations continuent de croître.

Les MRE, une solution à la crise de l’immobilier marocain ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent de manière considérable à la relance du secteur de l’immobilier au Maroc, durement touché par la crise sanitaire du Covid-19, la guerre en Ukraine et la flambée mondiale des prix des matières...

Tranferts records des Marocains du monde

Malgré une conjoncture économique difficile liée à la tension russo-ukrainienne, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient augmenter de 12,9% cette année pour dépasser les 105 milliards de dirhams, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Les Marocains du monde, au cœur d’une importante réunion à Rabat

Le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a présidé la dixième réunion de la Commission ministérielle dédiée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE)à Rabat hier, jeudi. Dans le cadre de cette réunion, il a mis en avant l’engagement du...

Espagne : des policiers sauvent un jeune Marocain de 23 ans de sa tentative de suicide

Trois policiers ont évité une tragédie à Lugo, dans le nord-ouest de l’Espagne. Grâce à leur intervention rapide, ils ont sauvé un jeune homme de 23 ans d’origine marocaine qui menaçait de sauter d’un immeuble en construction. Plusieurs riverains...

Deux pertes dans la famille d’Omar Achadoud : décès soudain du footballeur et de son père

Le footballeur Omar Achadoud est décédé subitement dans son sommeil samedi dernier. Ce triste événement a été suivi par une autre perte douloureuse pour la famille trois jours plus tard, le décès de son père, Mbark, selon la mosquée de Houthalen...

Le Maroc limite la production de pastèque

Face à la pire sécheresse qu’il connaît depuis quatre décennies, le Maroc prend des mesures pour réglementer la production de pastèques qui nécessite une importante quantité d’eau.

Les contrebandiers profitent de l’opération Marhaba (MRE)

L’opération Marhaba dédiée aux Marocains résidant à l’étranger est une opportunité pour certains commerçants qui n’hésitent pas à passer en contrebande des marchandises à caractère commercial ou prohibé.

Tomate : le Maroc dépasse l’Espagne en Europe

Pour la première fois, le Maroc se hisse au rang de premier fournisseur de tomates sur le marché européen, devançant ainsi l’Espagne. Un pur hasard ? non, le Maroc prend peu à peu la place de premier fournisseur pour l’Europe.

Les MRE et la détaxe, ce qu’en dit la Douane

De très nombreux Marocains résidant à l’Etranger effectuent des achats quand ils sont en vacances au Maroc. Ces achats peuvent-ils faire l’objet d’une détaxe, c’est-à-dire donner lieu au remboursement, à ces acheteurs, de la Taxe sur la Valeur ajoutée...