Accident à Huelva : la précarité des saisonnières marocaines dénoncée

4 mai 2023 - 08h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Une Marocaine est décédée lundi dans l’accident du bus qui transportait des saisonnières de Huelva vers la ferme où elles travaillaient. 39 autres ont été blessées, dont deux grièvement. Un accident qui relance le débat sur la précarité de ces femmes qui viennent chaque année participer à la récolte de fruits rouges dans la ville espagnole.

La victime, 35 ans et mère de trois enfants, participait pour la première fois à une campagne de fraises à Huelva. Dans le cadre du programme Gecco du ministère espagnol des Migrations, 15 000 saisonnières marocaines dont 5 000 nouvelles, sont attendues cette année en Espagne pour cette campagne. Les saisonnières sont déclarées à la sécurité sociale espagnole durant leur contrat, ce qui implique que Surexport, l’entreprise pour laquelle travaillait la victime, prendra entièrement en charge le rapatriement de son corps au Maroc, fait savoir El Plural. L’entreprise assure qu’elle maintiendra le salaire et l’hébergement des blessés et supportera leurs frais de santé.

À lire : Les saisonnières marocaines, victimes répétées d’accidents de la route en Espagne

Cet accident de travail dont ont été victimes des saisonnières le 1ᵉʳ mai, jour de la fête du travail, relance le débat sur leurs conditions difficiles et précaires de travail à Huelva. L’association multiculturelle de Mazagón à Huelva dénonce depuis des années des violations des droits de ces saisonnières, en matière de rémunération, d’hébergement ou encore de jours et d’heures travaillées. « L’Ordre Gecco est nécessaire, mais sur le terrain, nous constatons des abus importants de la part des entreprises », explique Pepa Suárez, responsable de cette association. « Les droits fondamentaux des travailleurs saisonniers ont été violés à plusieurs reprises », dénonce aussi Mila Garayald de l’APDHA.

À lire : La galère des saisonnières marocaines en Espagne

Ces saisonnières marocaines, issues de zones rurales et âgées de 20 à 45 ans, sont pour la plupart des femmes mariées ayant à leur charge des mineurs. Elles sont également analphabètes et ne parlent que la darija. Selon les données 2016 de l’association de Mazagón, seulement un tiers des travailleurs saisonniers avaient un emploi rémunéré au Maroc et gagnaient un salaire moyen de 107 euros/mois. Un montant multiplié par dix lorsqu’elles participent aux campagnes de fraises. Mais ces femmes vivent dans des bidonvilles et n’ont pas droit à un logement décent, critique Garayald qui déplore l’absence de logement public pour ces milliers de saisonnières qui arrivent chaque année dans la ville.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Agriculture - Femme marocaine

Aller plus loin

Des saisonnières marocaines « disparaissent » en Espagne

Six des sept saisonnières marocaines recrutées par l’Union des producteurs agricoles (UPA) de Grenade, à titre d’expérience pilote pour la campagne des asperges, se sont...

Accident mortel en Espagne : le corps de Zahra rapatrié au Maroc

Le corps de Zahra, une saisonnière de 40 ans décédée tragiquement dans l’accident de bus près d’Almonte (Huelva), a été rapatrié au Maroc.

Tragédie à Almeria : la vie brève de Mohamed, saisonnier marocain

Mohamed Amzahou, un jeune saisonnier, a été victime d’un accident de circulation mortel en août dernier à Almeria. Son corps a été rapatrié au Maroc. Un volontaire de la...

Les saisonnières marocaines, victimes d’exploitation sexuelle à Huelva

Plusieurs bidonvilles dans les principales campements agricoles de Huelva accueillent des saisonnières marocaines à des fins d’exploitation sexuelle et de jeunes migrants...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.

Le Maroc capable d’établir un record en matière d’exportations d’avocats

Le Maroc a enregistré une hausse record de ses exportations d’avocats en volume au cours de la saison et pourrait rééditer l’exploit au cours de la saison 2022/23 (juillet-juin).

Les engrais du Maroc, à teneur élevée en cadmium, interdits dans l’UE

Les engrais phosphatés du Maroc et d’autres pays contenant plus de 60 milligrammes de cadmium par kilo ne sont plus autorisés sur le marché de l’Union européenne, selon une décision communautaire récemment entrée en vigueur.

Maroc : les femmes divorcées réclament des droits

Au Maroc, les appels à la réforme du Code de la famille (Moudawana) continuent. Une association milite pour que la tutelle légale des enfants, qui actuellement revient de droit au père, soit également accordée aux femmes en cas de divorce.

Maroc : les prix des fruits et légumes atteignent des sommets

Au Maroc, les prix des fruits et légumes continuent d’augmenter et de peser sur le budget mensuel des Marocains en raison notamment des exportations.

Maroc : Les femmes toujours "piégées" malgré des avancées

Le Maroc fait partie des pays de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord qui travaillent à mettre fin aux restrictions à la mobilité des femmes, mais certaines pratiques discriminatoires à l’égard des femmes ont encore la peau dure. C’est ce...

Le Maroc limite la production de pastèque

Face à la pire sécheresse qu’il connaît depuis quatre décennies, le Maroc prend des mesures pour réglementer la production de pastèques qui nécessite une importante quantité d’eau.

Maroc : la question des dattes algériennes arrive au parlement

Le groupe Haraki à la Chambre des Représentants a interpellé le ministre de l’Agriculture, Mohamed Sidiki, sur les dattes notamment d’origine algérienne qui ont inondé le marché marocain avant le début du mois de ramadan.

Maroc : crise du célibat féminin

Au Maroc, le nombre de femmes célibataires ne cesse d’accroître, avec pour conséquence la chute du taux de natalité. Quelles en sont les causes ?

Après les tomates, le Maroc « inonde » l’Europe de poivron

Après la tomate, le poivron. Le Maroc confirme de plus en plus sa place d’exportateur de poivron, notamment vers l’Europe, avec une forte augmentation de 45 % des exportations ces dernières années.