Les transferts des MRE devraient connaître une baisse historique

28 avril 2020 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

La Banque mondiale affirme que les transferts d’argent de la diaspora vers les pays en développement connaîtront une baisse historique à cause de la crise sanitaire qui touche presque tous les pays du monde. Ce sera également le cas pour les Marocains du Monde.

Les transferts vers les pays à revenu faible et intermédiaire diminueront de 19,7 % pour atteindre 445 milliards de dollars ; ce qui représente une perte de ressources financières de base pour les familles vulnérables de ces pays, indique le récent rapport périodique de la Banque mondiale.

Or, "les transferts de fonds sont une source vitale de revenus pour les pays en développement", a déclaré David Malpass, président du Groupe de la Banque mondiale. Selon lui, la stagnation économique en cours, provoquée par la pandémie du coronavirus, a "un impact sévère sur la capacité des migrants à envoyer de l’argent chez eux, et rend nécessaire la reprise d’activités dans les économies développées".

Les envois de fonds diminueraient dans toutes les régions où les institutions financières, type Banque mondiale, opèrent, en particulier en Europe et en Asie centrale (27,5 %), suivis de l’Afrique subsaharienne (23,1 %), de l’Asie du Sud (22,1 %), du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (19,6 %), de l’Amérique latine et Caraïbes (19,3 %) et de l’Asie de l’Est et du Pacifique (13 %), précise le rapport.

Pour inverser cette tendance, le spécialiste de la Banque mondiale pour les migrations internationales dans leur relation avec le développement mondial, Dilip Ratha, également connu pour son rôle dans l’ajout de transferts de fonds aux discussions sur la migration et le développement, a affirmé que "des mesures rapides qui facilitent le transfert et la réception d’argent, fourniront le soutien dont les immigrants et leurs familles ont désespérément besoin. Cet appui comprend le traitement des services de transfert de fonds si nécessaire et extrêmement important, avec leur mise à disposition aux migrants".

Sujets associés : Banque mondiale - Fonds - MRE

Aller plus loin

Les transferts des Marocains du monde repartent à la hausse

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) vont repartir à la hausse, indique Bank Al-Maghrib (BAM). Ils passeront de 65,8 milliards de dirhams (MMDH) en 2020,...

Covid-19 : les transferts d’argent de la diaspora vers les pays en développement se font rares

Les mesures prises dans de nombreux pays en vue d’arrêter la propagation du nouveau coronavirus (covid-19), ont engendré bien de conséquences sur différents secteurs, sur le...

Chute vertigineuse des transferts Marocains du monde

Les recettes du tourisme et de l’export ont connu une baisse de plus de 20% au cours des cinq premiers mois de 2020.

Les raisons de la résistance des transferts des MRE à la crise sanitaire

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une baisse de 3% à fin juillet en dépit de la crise sanitaire liée au coronavirus. En voici les raisons.

Ces articles devraient vous intéresser :

Evincée, Salima Belabbas retrouve sa place sur RTL

Écartée de la présentation du JT de 19h sur RTL en janvier, Salima Belabbas revient en force en tant qu’animatrice de deux émissions phares de la chaîne privée.

Où va l’argent des Marocains du monde ?

Les transferts des MRE ont atteint des niveaux record ces dernières années, malgré la crise sanitaire du Covid-19 et la conjoncture économique. À fin 2022, ces envois pourraient s’élever à 100 milliards de dirhams, soit une hausse de 13% par rapport à...

Marchandises et cadeaux : que dit la douane marocaine ?

La douane marocaine a démenti les rumeurs selon lesquelles une nouvelle taxation serait appliquée aux cadeaux importés par les voyageurs marocains ou étrangers.

Les transferts de fonds des MRE augmentent de 46,3 % à fin janvier 2023

Les transferts de fonds effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une hausse significative de 46,3 % à fin janvier 2023, atteignant plus de 9,22 milliards de dirhams, selon les données publiées par l’Office des changes. Cette...

Tranferts records des Marocains du monde

Malgré une conjoncture économique difficile liée à la tension russo-ukrainienne, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient augmenter de 12,9% cette année pour dépasser les 105 milliards de dirhams, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Ramadan : point sur la délégation d’accompagnement religieux des MRE

Le nombre de personnes composant la délégation chargée de l’accompagnement religieux des Marocains résidant à l’étranger en ce mois de ramadan est connu.

Les MRE doivent prendre les billets retour à l’avance

Tanger Med a informé les MRE que dans le cadre de la phase retour de l’opération Marhaba 2022, ils devront se munir, avant de se rendre au port, d’un billet de retour délivré par leur compagnie maritime, précisant une date et heure de voyage fermes.

Après son décès, la fiancée d’un MRE cherche à obtenir un mariage posthume

Alors qu’il prévoyait de se marier avec sa compagne avec qui il a partagé 36 ans de vie commune et eu deux enfants, un Marocain résidant à Saint-Laurent-du-Var décède d’un double cancer. Après son décès, sa fiancée cherche désespérément à obtenir un...

Un nouveau service pour les MRE

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération africaine simplifie une fois de plus la vie des Marocains résidant à l’étranger (MRE) en mettant en place une nouvelle procédure pour la délivrance des « Prestations consulaires de proximité »...

Les MRE, une solution à la crise de l’immobilier marocain ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent de manière considérable à la relance du secteur de l’immobilier au Maroc, durement touché par la crise sanitaire du Covid-19, la guerre en Ukraine et la flambée mondiale des prix des matières...