Tunnel entre le Maroc et l’Espagne : les raisons du blocage

31 août 2023 - 20h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

L’Espagne assure que le projet de tunnel avec le Maroc dans le détroit de Gibraltar avance et que certaines étapes seront bientôt bouclées, appelant à un partenariat public-privé pour faciliter le financement de l’infrastructure et sa réalisation.

Dans un récent article publié dans la revue Awraq, éditée par Casa Arab, le directeur général de la Société espagnole d’études pour les communications fixes à travers le détroit de Gibraltar (Secegsa), le général José Luis Goberna, s’est montré optimiste quant à la réalisation du projet, après le « ralentissement » observé au cours de la période de 2010 à 2021, du fait des crises successives entre l’Espagne et le Maroc. « Le projet continue de franchir certaines étapes et se rapproche de plus en plus d’un aboutissement heureux », a-t-il confié à El Diario.

Mais le financement reste un « facteur déterminant » pour la réalisation du projet, « notamment dans les prochaines phases de construction et d’exploitation », a souligné le responsable, appelant à un partenariat public-privé. En plus du problème financier, il ne faudra pas également perdre de vue la « nature géostratégique » du projet dans le contexte mondial, alerte Goberna, rappelant la position géographique centrale de ce tunnel dans le détroit, une zone où sont installées des bases militaires américaines et britanniques, de transit pour la flotte russe et de commerce et d’investissement.

À lire : Un tunnel de 42 km pour relier l’Europe à l’Afrique : le projet ambitieux de l’Espagne et du Maroc

La Secegsa, comme son homologue du Maroc, la SNED, ne réalise que des études et jamais de travaux. En marge du comité hispano-marocain sur le projet qui s’est tenu en avril dernier à Madrid après 14 ans de léthargie, le ministre espagnol des Transports a annoncé que les études déjà réalisées et en cours visent à analyser la faisabilité pour les télécommunications et le transport d’énergie. Raquel Sanchez a précisé des mois plus tard, lors d’une visite à Rabat, que les deux pays ont convenu d’accélérer les études de ce projet « stratégique pour l’Espagne et le Maroc mais aussi pour l’Europe et l’Afrique ».

Goberna est convaincu que ce projet « facilitera la collaboration et la fraternité entre les peuples voisins, qui seront mutuellement bénéficiaires dans tous les sens et qui renforceront l’importance que les deux nations méritent au sein de la communauté internationale ». Suite à la décision de l’UE d’abandonner le gaz russe, en guise de sanction à l’agression de l’Ukraine, le gazoduc Nigeria-Maroc avait suscité un vif intérêt, notamment de la part du Royaume-Uni et sa connexion au gazoduc Maghreb-Europe avait été évoquée.

Sujets associés : Espagne - Gibraltar

Aller plus loin

Tunnel Maroc - Espagne : 43 ans d’attente et des millions dépensés

La Société espagnole d’études pour les communications fixes à travers le détroit de Gibraltar (Secegsa), en charge du projet de tunnel reliant l’Espagne au Maroc sous le...

Le Mondial 2030 met un coup d’accélérateur au tunnel du détroit de Gibraltar

La co-organisation de la coupe du 2030 pourrait mettre un coup d’accélérateur au projet de tunnel sous le détroit de Gibraltar qui reliera le Maroc et l’Espagne mais aussi...

Le tunnel Maroc-Espagne avant la Coupe du monde 2030 ?

La Société espagnole d’études pour les communications fixes à travers le détroit de Gibraltar (Secegsa) a annoncé que les études de faisabilité du tunnel entre le Maroc et...

Un tunnel de 42 km pour relier l’Europe à l’Afrique : le projet ambitieux de l’Espagne et du Maroc

Le projet de construction d’un tunnel reliant l’Espagne au Maroc via le détroit de Gibraltar, est entré dans sa phase active avec le lancement lundi des études. L’infrastructure...

Ces articles devraient vous intéresser :