Un tunnel de 42 km pour relier l’Europe à l’Afrique : le projet ambitieux de l’Espagne et du Maroc

15 avril 2023 - 21h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le projet de construction d’un tunnel reliant l’Espagne au Maroc via le détroit de Gibraltar, est entré dans sa phase active avec le lancement lundi des études. L’infrastructure devrait servir pour les télécommunications et pour le transport des passagers et des marchandises entre l’Europe et l’Afrique.

La commission mixte hispano-marocaine s’est réunie lundi pour échanger sur ce projet et lancer les études. Il consiste en la construction d’un tunnel d’environ 40 kilomètres qui reliera les deux pays. Lors de la réunion de haut niveau qui s’est tenue en février à Rabat, l’Espagne et le Maroc ont convenu d’« accélérer les études du projet de liaison fixe du détroit de Gibraltar qui a été lancé il y a quarante ans. Un projet stratégique pour l’Espagne et le Maroc, mais aussi pour l’Europe et l’Afrique ».

À lire : Maroc-Espagne : les études du tunnel lancées, un nouvel accord attendu pour sa réalisation

La rencontre du lundi a permis de valider les études menées depuis 2009 par la société espagnole en charge des études (Secegsa), et son homologue marocaine, la SNED, et de convenir de l’élaboration d’une stratégie globale et d’un plan de travail sur une période de trois ans. Au départ, le tunnel devrait servir pour le transport des passagers et des marchandises. Ensuite, il a été évoqué la possibilité de l’utiliser comme gazoduc pour le transport de gaz, rappelle 20minutos.

À lire : Gros doutes sur la faisabilité du tunnel entre le Maroc et l’Espagne

Le tunnel s’étendra sur 42 km, dont 27,8 en sous-marin et 11 en souterrain (38,67 km au total), entre la pointe de Paloma à Tarifa, et la pointe de Malabata, dans la baie de Tanger, avec une profondeur maximale de 300 mètres. Malgré le coût initial élevé du projet, à terme, le tunnel aurait un impact considérable sur les relations commerciales entre l’Europe et l’Afrique, favorisant un meilleur trafic de marchandises, une plus grande productivité des entreprises et la délocalisation et la création d’entreprises.

À lire : Maroc-Espagne : les travaux du tunnel pourraient démarrer rapidement

Avec la réactivation, le tunnel pourrait voir le jour en 2030-2040. Il comporterait deux tunnels à voie unique, d’un diamètre d’environ 7,9 mètres chacun, et d’un tunnel de services de 6 mètres de diamètre. Les trois espaces seraient reliés par des passerelles transversales à intervalles réguliers de 340 mètres, dont 100 mètres dans la zone de sécurité.

Sujets associés : Espagne - Maritime - Transport ferroviaire - Gaz

Aller plus loin

Tunnel entre le Maroc et l’Espagne : les raisons du blocage

L’Espagne assure que le projet de tunnel avec le Maroc dans le détroit de Gibraltar avance et que certaines étapes seront bientôt bouclées, appelant à un partenariat...

Le tunnel Maroc-Espagne avant la Coupe du monde 2030 ?

La Société espagnole d’études pour les communications fixes à travers le détroit de Gibraltar (Secegsa) a annoncé que les études de faisabilité du tunnel entre le Maroc et...

Tunnel Maroc - Espagne : 43 ans d’attente et des millions dépensés

La Société espagnole d’études pour les communications fixes à travers le détroit de Gibraltar (Secegsa), en charge du projet de tunnel reliant l’Espagne au Maroc sous le...

L’Espagne et le Maroc relancent le projet de tunnel dans le détroit de Gibraltar

Le Maroc a nommé jeudi AbdelKabir Zahoud, directeur général de la Société nationale d’étude du détroit de Gibraltar, relevant du ministère de l’Équipement et de l’Eau. De son...

Ces articles devraient vous intéresser :

Coup dur pour Sound Energy au Maroc

La société britannique d’exploration gazière Sound Energy exprime des inquiétudes à la suite de la confirmation d’une décision de l’administration fiscale marocaine. Elle redoute un risque de compromission des progrès de ses activités au Maroc.

Champ gazier au Maroc : Predator Oil & Gas donne des nouvelles de Guercif

La société pétrolière et gazière Predator Oil & Gas, détentrice de la licence d’exploration de pétrole et de gaz onshore dans le nord-est du Maroc, amorce la première étape du processus centré sur l’évaluation de sables spécifiques au sein des...

Un voilier coulé par des orques près de Tanger

Alors qu’il naviguait au large des côtes marocaines, un voilier a été attaqué à plusieurs reprises par une meute d’orques dans le détroit du Gibraltar. Face à la furie des cétacés, le navire a coulé près de l’entrée du port de Tanger-Med.

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.

Chariot Oil & Gas va acheminer le gaz de Larache via le gazoduc Maghreb-Europe

La société britannique Chariot a annoncé mercredi la signature d’un accord avec l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) pour acheminer le gaz de Larache via le gazoduc Maghreb-Europe (GME).

Le grand chantier du TGV Kénitra-Marrakech démarre

Le projet de Ligne à grande vitesse reliant Kenitra à Marrakech est entré dans sa phase active. L’Office national des chemins de fer (ONCF) vient de confier à six entreprises les travaux de déblaiement et de préparation du tracé de la ligne, pour un...

SDX Energy fait une nouvelle découverte de gaz au Maroc

SDX Energy, l’explorateur gazier britannique qui exploite des gisements de gaz naturel dans le bassin du Gharb au Maroc, annonce avoir fait deux découvertes provenant des puits SAK-1 et KSR-20, récemment achevés. Ces découvertes ouvrent la voie à...

Maroc : 1300 km de nouvelles lignes TGV

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Adeljalil, a présenté mardi à la Chambre des conseillers, le point des actions menées par l’Office national des chemins de fer (ONCF) en vue de renforcer et de moderniser le transport ferroviaire...

Le Maroc va investir de plus de 13,4 MMDH dans le chemin de fer

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a prévu un investissement de plus de 13,4 milliards de DH durant la période 2023-2025.

Prospection pétrolière : Europa Oil & Gas prend une décision difficile au Maroc

La compagnie britannique de prospection et d’exploration pétrolière et gazière « Europa Oil & Gas » a décidé de renoncer à l’extension de la licence d’Inezgane située au large du Maroc. Elle évoque « une décision difficile ».