Gros doutes sur la faisabilité du tunnel entre le Maroc et l’Espagne

15 février 2023 - 07h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

Le tunnel ferroviaire devant relier l’Espagne et le Maroc via le détroit de Gibraltar ne verra pas le jour. En lieu et place, une connexion pour la fibre et les télécommunications sera établie, selon les sources officielles espagnoles.

La ministre espagnole des Transports, de la mobilité et de l’agenda urbain, Raquel Sánchez, déclarait lors du sommet Maroc-Espagne qui s’est tenu les 1ᵉʳ et 2 février à Rabat, que les deux pays allaient « accélérer les études du projet de liaison fixe du détroit de Gibraltar qui a été lancé il y a quarante ans. Un projet stratégique pour l’Espagne et le Maroc, mais aussi pour l’Europe et l’Afrique ».

Après cette annonce, on s’attendait à ce que les deux pays procèdent au lancement des travaux de construction du tunnel. Mais il n’en est rien. « Pour l’instant, il y a un engagement mutuel pour promouvoir les études d’un tunnel axées sur son utilisation pour la fibre et les télécommunications », indiquent des sources du ministère espagnol des Transports qui soulignent qu’aucune réflexion n’est en cours pour la construction d’un tunnel dédié au transport ferroviaire entre les deux pays.

À lire : Maroc-Espagne : les travaux du tunnel pourraient démarrer rapidement

Pour ce nouveau projet de tunnel qui servira pour la fibre et les télécommunications, les deux pays n’ont pas encore retenu de plan d’exécution. Les mêmes sources du ministère espagnol des Transports assurent que le comité mixte Maroc-Espagne se réunira probablement ce mois pour établir un calendrier de travail afin d’avancer rapidement dans la mise en œuvre du projet.

Pourtant, les deux pays ont montré ces derniers mois un regain d’intérêt pour la reprise du projet dans sa version initiale. En novembre, le conseil de gouvernement marocain a nommé AbdelKébir Zahoud, directeur général de la Société nationale d’étude du détroit de Gibraltar, relevant du ministère de l’Équipement et de l’Eau. De son côté, l’Espagne a prévu une ligne de 750 000 euros dans son budget 2023 pour lancer de nouvelles études de faisabilité du projet.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Télécoms - Maritime - Transport ferroviaire

Aller plus loin

Maroc-Espagne : les études du tunnel lancées, un nouvel accord attendu pour sa réalisation

La reprise des négociations entre le Maroc et l’Espagne au sujet du tunnel devant relier les deux pays via le détroit de Gibraltar, ne concerne que l’étude du projet. La...

Maroc-Espagne : les travaux du tunnel pourraient démarrer rapidement

La Réunion de haut niveau entre l’Espagne et le Maroc, qui s’est tenue à Rabat les 1ᵉʳ et 2 février, a été l’occasion pour les autorités des deux pays de réactiver le projet de...

Le projet de tunnel dans le détroit pénaliserait Sebta

La construction d’un tunnel reliant le Maroc et l’Espagne via le détroit de Gibraltar, aurait de graves conséquences sur Sebta qui deviendrait une ville marginalisée.

Sebta craint le projet du tunnel Maroc-Espagne

La construction du tunnel devant relier le Maroc à l’Espagne sous le détroit de Gibraltar pourrait causer des dommages à Ceuta. Des experts demandent aux autorités de la ville...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc accélère sur la 5G en vue de la coupe du monde 2030

Le ministère de la Transition numérique et de la réforme de l’administration aura à charge la gestion des télécommunications lors de la coupe du monde 2030. Ainsi en a décidé le Comité marocain d’organisation du tournoi.

Un nouveau pas vers la réalisation du TGV Kénitra-Marrakech

L’Office national des chemins de fer (ONCF) accélère la réalisation de la Ligne à grande vitesse (LGV) reliant Kénitra à Marrakech. Après les travaux de génie civil, ceux relatifs à l’installation du système de signalisation et de télécommunications...

Maroc : Un pas de géant dans le projet de TGV Kenitra-Marrakech

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch vient de franchir un pas vers la réalisation de la ligne grande vitesse Kenitra-Marrakech. Prévu dans le plan Rail Maroc 2040, ce projet représente un enjeu stratégique dans la poursuite du développement du réseau de...

Le rail marocain au cœur d’une rivalité internationale

Les géants mondiaux du ferroviaire vont se livrer une rude concurrence pour le mégacontrat de l’Office National des Chemins de Fer (ONCF). Celui-ci a lancé un appel à concurrence pour acquérir 168 nouveaux trains, dont 18 trains à grande vitesse.

Une espèce dangereuse de poisson s’approche des côtes marocaines

Apparu pour la première fois en Israël il y a plus de trois décennies, le poisson-lion (Rascasse volante), une espèce dangereuse, se rapproche des eaux marocaines.

Le Maroc accélère son déploiement de la 5G

Le Maroc s’active pour disposer d’une connexion internet 5G avant 2030, année où il co-organisera la Coupe du monde 2030 avec l’Espagne et le Portugal.

Africa Morocco Link (AML) s’offre un nouveau bateau

L’Africa Morocco Link (AML) aurait acquis pour 2,4 millions d’euros le navire marocain « Boraq » appartenant au groupe maritime grec Attica Group, lors de la vente aux enchères qui s’est déroulée le 27 juin au siège de l’Autorité portuaire de la baie...

Le Maroc veut 800 km de lignes TGV

Le Maroc a l’ambition d’étendre son réseau ferroviaire LGV (Ligne à grande vitesse) à 800 km. La concrétisation de ce souhait nécessitera la bagatelle de 100 milliards de dirhams.

Ports marocains : Une manne inattendue grâce aux attaques en mer Rouge ?

Alors que les attaques des rebelles houthis perturbent sérieusement le trafic maritime mondial, le Maroc dont les ports sont choisis par les industriels européens tire profit de la crise sécuritaire en mer rouge.

Maroc Telecom a payé une amende de 2,45 MMDH au régulateur

Maroc Telecom a annoncé s’être acquittée de l’amende de 2,45 milliards de dirhams (MMDH), infligée par l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT).