Tunnel Maroc - Espagne : 43 ans d’attente et des millions dépensés

25 septembre 2023 - 19h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

La Société espagnole d’études pour les communications fixes à travers le détroit de Gibraltar (Secegsa), en charge du projet de tunnel reliant l’Espagne au Maroc sous le détroit, n’a pas pu démarrer l’exécution de ce projet depuis 43 ans, en dépit des moyens financiers mis à sa disposition.

Créée le 26 février 1981, la Secegsa a été chargée de réaliser les objectifs de l’accord bilatéral signé en 1979 entre l’Espagne et le Maroc pour la construction d’un tunnel sous-marin de 42 km dans le détroit. Mais depuis quatre décennies, les travaux du tunnel n’ont pas démarré. En février dernier, lors de la Réunion de haut niveau, les deux pays ont décidé de réactiver le projet, rappelle La Información.

Mais la Secegsa est vue comme une institution budgétivore qui ne produit pas de résultats. Entre 2016 et 2021, elle a reçu de l’État des subventions d’une valeur de 50 000 euros par an. En 2022, le gouvernement a doublé le montant de cette subvention, passant à 100 000 euros, auxquels s’ajoutent les 750 000 euros destinés à actualiser les études du tunnel sous le détroit, un projet désormais financé avec des fonds européens.

À lire : Tunnel du détroit : un gouffre financier pour l’Espagne

L’entreprise publique espagnole espère finir cette mise à jour des études d’ici la fin de l’année. En tout, elle aura consommé 1,5 million d’euros pour cette tâche, comme l’indiquent les budgets généraux de l’État. Cette étape définitive est « nécessaire pour démarrer les travaux de la liaison fixe Europe-Afrique dans le détroit de Gibraltar », explique-t-on.

Pour atteindre ses objectifs, la Secegsa a aussi sollicité les services d’autres administrations à qui elle a payé près de 900 000 euros au cours des six dernières années. Elle a également signé des accords avec son homologue du Maroc, la Société nationale d’études du détroit de Gibraltar (SNED). Malgré toutes ces actions et dépenses, le projet peine à entrer dans sa phase active.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Maritime - Transport ferroviaire - Afrotunnel

Aller plus loin

Maroc-Espagne : les études du tunnel lancées, un nouvel accord attendu pour sa réalisation

La reprise des négociations entre le Maroc et l’Espagne au sujet du tunnel devant relier les deux pays via le détroit de Gibraltar, ne concerne que l’étude du projet. La...

Tunnel Maroc-Espagne : pourquoi le pont a été écarté

La Société espagnole d’études pour la communication fixe à travers le détroit de Gibraltar (SECEGSA), en charge des études du tunnel Maroc-Espagne sous le détroit, explique...

Tunnel entre le Maroc et l’Espagne : les raisons du blocage

L’Espagne assure que le projet de tunnel avec le Maroc dans le détroit de Gibraltar avance et que certaines étapes seront bientôt bouclées, appelant à un partenariat...

Du nouveau sur le tunnel Maroc-Espagne

Les études du projet de tunnel ferroviaire devant relier le Maroc à l’Espagne sous le détroit de Gibraltar avancent normalement, selon la société nationale d’études du détroit...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les travaux du câble sous-marin « Medusa » traversant le Maroc, bientôt lancés

La construction de « Medusa », le câble sous-marin devant relier l’Afrique du Nord au sud de l’Europe en passant par le Maroc, va bientôt démarrer. Il vise à favoriser la connectivité dans la région.

Maroc : Un pas de géant dans le projet de TGV Kenitra-Marrakech

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch vient de franchir un pas vers la réalisation de la ligne grande vitesse Kenitra-Marrakech. Prévu dans le plan Rail Maroc 2040, ce projet représente un enjeu stratégique dans la poursuite du développement du réseau de...

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Le succès ne se dément pas pour le TGV marocain

Inauguré en 2018, Al Boraq, le Train à grande vitesse marocain, souffle sa quatrième bougie ce mardi 15 novembre. Avec 10 millions de passagers transportés depuis sa mise en service, la grande vitesse affiche un succès remarquable.

Le grand chantier du TGV Kénitra-Marrakech démarre

Le projet de Ligne à grande vitesse reliant Kenitra à Marrakech est entré dans sa phase active. L’Office national des chemins de fer (ONCF) vient de confier à six entreprises les travaux de déblaiement et de préparation du tracé de la ligne, pour un...

Le projet TGV Kénitra-Marrakech avance à grands pas

L’Office national des Chemins de fer (ONCF) s’active pour la réalisation du projet de construction de la ligne ferroviaire à grande vitesse reliant Kénitra à Marrakech. Il vient de débloquer environ 695 millions de dirhams.

Les travaux du TGV Kénitra-Marrakech lancés

L’Office national des chemins de fer (ONCF) vient de lancer un appel d’offres pour la réalisation des travaux de génie civil de la Ligne à grande vitesse (LGV) reliant Kenitra à Marrakech.

Un nouveau pas vers la réalisation du TGV Kénitra-Marrakech

L’Office national des chemins de fer (ONCF) accélère la réalisation de la Ligne à grande vitesse (LGV) reliant Kénitra à Marrakech. Après les travaux de génie civil, ceux relatifs à l’installation du système de signalisation et de télécommunications...

Un enfant de 4 ans meurt à la gare de Rabat-Agdal : réaction (tardive) de l’ONCF

Plusieurs semaines après la mort d’Omar, garçonnet de 4 ans, à la gare Rabat Agdal, l’ONCF a finalement décidé de réagir.

400 milliards pour TGV et trains au Maroc : Un vaste chantier pour relier 43 villes

Le Maroc va mobiliser 400 milliards de dirhams pour l’extension et la modernisation de son réseau ferroviaire. Un projet ambitieux qui connectera 43 villes du royaume.