Le tunnel de Tichka, l’éternel projet

5 octobre 2012 - 13h22 - Maroc - Ecrit par : J.L

Le projet du tunnel de Tichka de 10 kilomètres de long, a refait surface après l’accident de car dans lequel 42 personnes ont trouvé la mort le 3 septembre dernier. Un collectif associatif du Sud-est, a tenté de convaincre fin septembre les autorités de la nécessité du tunnel, dans une région où le taux de mortalité sur les routes est l’un des plus élevés du pays.

Le tunnel de Tichka dans le Haut-Atlas devait être réalisé à la fin des années ’40 par les Français. Les travaux de creusement réalisés sur près d’un kilomètre, avaient finalement été abandonnés par les autorités du protectorat, conscients que leurs jours au Maroc étaient comptés.

Depuis, plusieurs études de faisabilité et géologiques ont été entreprises, dont une réalisée en 2004 par le cabinet McKinsey et réactualisée en novembre 2010, rapporte La Vie Eco.

Le coût du projet, estimé à 10 milliards de dirhams par le ministère des Travaux publics, ne dépasserait pas 5 milliards selon les réseaux associatifs. Certaines évaluent même la construction d’un tunnel "monotube" à deux voies à moins de 2,8 milliards de dirhams, comme ceux réalisés récemment en Espagne.

Le département de tutelle propose lui un tunnel "bitubes", soit un tunnel pour chaque sens, une infrastructure qui ne pourrait pas se faire à moins de 10 milliards de dirhams.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Accident - Routier - Code de la route marocain - Tunnel de Tichka - Ministère de l’Equipement et du Transport

Aller plus loin

Les travaux Marrakech - Ouarzazate, passant par Tizi n’Tichka, ont commencé

La route la plus meurtrière du Maroc, celle reliant Ouarzazate à Marrakech et passant par le col de Tizi n’Tichka à une altitude de 2 260 mètres va enfin être réaménagée. Des...

Un éboulement rocheux bloque la route entre Marrakech et Ouarzazate

Plusieurs heures ont été nécessaires aux équipes du ministère du Transport pour débloquer la route entre Marrakech et Ouarzazate après un éboulement de terrain.

Ces articles devraient vous intéresser :

BTP : Le Maroc en mode « chantier permanent »

Le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) marocain est en plein essor. En 2024, l’investissement public dans ce domaine a connu une augmentation fulgurante de 56 % par rapport à l’année précédente, atteignant un montant de 64 milliards de...

Maroc : construction de nouveaux terminaux pour plusieurs aéroports

Le conseil d’administration de l’Office national des aéroports (ONDA) s’est réuni en session ordinaire pour discuter du projet de construction de terminaux dans plusieurs aéroports du Maroc, afin de rationaliser les coûts d’exploitation pour l’ONDA et...

Autoroute Tanger Med, attention danger !

Les usagers de la route réclament la sécurisation de l’autoroute menant au port de Tanger Med où de nombreux cas d’accident continuent d’être enregistrés.

Maroc : à peine arrivé, Ryanair fait déjà polémique

Le ministère du Tourisme et celui du Transport et de la logistique ont tenu à faire une mise au point concernant le supposé soutien financier octroyé à Ryanair pour opérer des vols intérieurs au Maroc, la concurrence déloyale à Royal Air Maroc et le...

Opération Marhaba 2023 : des billets moins chers pour les MRE ?

Considérant le coût élevé des billets de bateau, le groupe parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a demandé au gouvernement de prendre des mesures pour faciliter l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de...

Le projet TGV Kénitra-Marrakech avance à grands pas

L’Office national des Chemins de fer (ONCF) s’active pour la réalisation du projet de construction de la ligne ferroviaire à grande vitesse reliant Kénitra à Marrakech. Il vient de débloquer environ 695 millions de dirhams.

Tanger Med, un port hub pour l’Afrique d’ici 2030

Le Maroc poursuit sa stratégie portuaire à l’horizon 2030 avec Tanger Med comme référence. Le royaume a engagé une politique de développement de ports modernes et compétitifs.

C’est la fin des auto-écoles sauvages au Maroc

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Abdeljalil, a annoncé une série de réformes concernant les auto-écoles, tant au niveau des conditions d’octroi, de suspension et de retrait des licences que de la formation des instructeurs.

Le Maroc et Israël consolident leur coopération dans le secteur des transports et de la Logistique

Une délégation marocaine composée d’acteurs clés du secteur des transports et de la logistique a effectué une visite de travail de trois jours à Tel-Aviv, et ce pour consolider la coopération entre le Maroc et Israël dans le secteur de la logistique.

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).