Une vacancière française miraculée du séisme à Marrakech

28 septembre 2023 - 07h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Michelle Grosbois, originaire de Pouancé (Maine-et-Loire), était au Maroc lors du séisme qui a frappé la province d’Al Haouz dans la nuit du vendredi 8 septembre. Témoignage.

Habituée depuis quelques années à passer ses vacances au Maroc, Michelle s’est envolée vers Marrakech le 2 septembre. « Je travaille pour l’entreprise Selha à Renazé (Mayenne), qui a une antenne à Casablanca. Je devais donc rejoindre des amis là-bas », a-t-elle confié à Actu.fr. La quinquagénaire était accompagnée de son ami qui visitait Marrakech pour la première fois. Le couple a réservé un Airbnb dans l’ancienne Médina. En milieu de semaine, les deux touristes ont décidé de rejoindre Casablanca et prévu de revenir à Marrakech le 8 septembre.

À lire : Une « nuit d’horreur » au Maroc : le récit de Miss Colombie

« Mes amis m’ont demandé de rester un jour de plus », raconte Michelle. C’est ce changement de programme qui lui a sans doute « permis d’échapper au pire ». L’horreur se produisait à Marrakech ce vendredi 8 septembre alors qu’elle et son ami ont rejoint leur hôtel à Casablanca vers 23 h. « Le lit et les appliques se sont mis à bouger. On avait l’impression que les murs avançaient et reculaient », détaille-t-elle. C’était la panique générale. L’hôtel a été évacué. « Il n’y avait plus de courant. On avançait dans les couloirs sombres sans savoir où on allait… On a passé la nuit dehors. Une ambulance est arrivée. Nous avons pu retourner dans nos chambres à 6 h du matin », précise Michelle.

À lire : « Entre peur et adrénaline », le témoignage d’un rescapé du séisme au Maroc

Dans cette nuit tragique, Michelle n’a pas pu rassurer ses proches qu’elle est saine et sauve. « Mes enfants étaient très inquiets et m’ont porté disparue auprès de l’ambassade », indique-t-elle. Dès le lendemain du drame, elle et son ami ont embarqué dans un bus à destination de Marrakech d’où ils ont pris leur vol retour vers la France. Ils ont pu constater les dégâts du séisme dans la ville ocre. « Tout s’était écroulé. On a vu des visages ensanglantés. L’endroit où nous logions a complétement disparu ».

De retour en France, Michelle a organisé une collecte de vêtements au profit des sinistrés. Trois semaines après le séisme, elle commence à réaliser qu’elle l’a échappé belle. « Mes proches me disent que j’ai une bonne étoile au-dessus de la tête ».

Sujets associés : France - Marrakech - Casablanca - Tremblement de terre du 8 septembre au Maroc

Aller plus loin

Une « nuit d’horreur » au Maroc : le récit de Miss Colombie

La Miss Colombie, Valentina Valderrama, a été témoin du puissant séisme qui a secoué le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre.

« Une solidarité rarement vue » : témoignage d’un sauveteur français au Maroc

Une équipe de cinq sauveteurs du Groupe de secours catastrophe français (GSCF), est arrivée mardi au Maroc, frappé par un séisme dévastateur le 8 septembre, pour soigner et...

Le Maroc touché par un gros tremblement de terre

Une secousse sismique d’une magnitude de 7 sur l’échelle de Richter a été ressentie dans diverses régions du Maroc vendredi soir.

« Entre peur et adrénaline », le témoignage d’un rescapé du séisme au Maroc

Quelques jours après le violent séisme qui a endeuillé le Maroc, le Britannique Mike McHugo, propriétaire de la Kasbah du Toubkal, un écolodge très prisé situé à 60 km au sud de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Séisme : l’économie marocaine touchée en plein cœur

Le puissant séisme qui a touché le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre, n’a pas causé que des dégâts humains et matériels. Il affecte durement l’économie du royaume, en plein essor depuis une dizaine d’années.

Le Maroc parmi les destinations les plus recherchées sur Google

Le Maroc figure dans le top 10 des destinations les plus recherchées sur Google. Le puissant et violent séisme du 8 septembre n’a vraiment pas produit un impact négatif sur le tourisme marocain.

H&M débloque 250 000 dollars pour les victimes du séisme au Maroc

Touchée par le puissant séisme qui a secoué le Maroc et fait près de 3 000 morts et causé d’énormes dégâts, la fondation H&M manifeste sa générosité envers les victimes.

Plan de sauvetage des monuments marocains après le séisme

Le ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, Mohamed Mehdi Bensaid, a assuré vendredi de la forte implication de son département dans le plan de reconstruction des sites historiques touchés par le séisme.

Le PJD évoque un lien entre le séisme et les péchés collectifs du Maroc

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) s’est exprimé sur le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc et a lancé un appel aux Marocains. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne devrait...

Centrale de Ouarzazate : les dégâts déjà réparés suite au séisme

Le ministère marocain de l’Énergie a assuré que les infrastructures énergétiques n’ont subi aucun dommage lors du séisme d’Al Haouz, à l’exception de la centrale solaire de Ouarzazate où des dégâts « mineurs » ont été constatés et déjà réparés.

Le Maroc aura besoin d’aide après le séisme (Fitch)

L’agence de notation Fitch a évoqué jeudi la nécessité d’un soutien financier extérieur pour aider le Maroc à faire face aux conséquences du violent et meurtrier séisme qui a frappé la province d’Al Haouz le 8 septembre.

Le beau message de Hervé Renard aux Marocains

Hervé Renard, ex-entraineur des Lions de l’Atlas et actuel coach de la sélection française féminine de football s’associe à l’émotion suscitée par le violent tremblement de terre survenu au Maroc le 8 septembre, exprime sa solidarité aux victimes, et...

Anass Zaroury et l’appel de 10 millions

L’international marocain Anass Zaroury qui évolue au poste de milieu offensif au Burnley FC soutient l’appel d’urgence de 10 millions de livres sterling devant servir à aider les victimes du violent tremblement de terre survenu au Maroc le 8 septembre.

Maroc : versement imminent des aides pour les victimes du séisme

Fouzi Lekjaa, ministre délégué chargé du Budget, a annoncé à Rabat le versement imminent des aides d’urgence pour les familles affectées par le séisme d’Al Haouz. Ces aides, qui s’élèveront à 30 000 dirhams par famille sur 12 mois, seront versées dès...