Marrakech, une ville qui a beaucoup attiré malgré le séisme

19 novembre 2023 - 14h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le Maroc se remet progressivement du séisme dévastateur qui a frappé la région de Marrakech le 8 septembre. Malgré ce drame, les touristes ont continué à affluer dans la ville ocre, ce qui a aidé le royaume et les populations locales à surmonter cette terrible épreuve.

Le séisme du 8 septembre qui a fait près de 3 000 morts, a conduit plusieurs touristes qui avaient prévu de passer des vacances au Maroc à annuler leurs voyages. D’autres en revanche ont maintenu leurs programmes, par solidarité au royaume qui venait de vivre une tragédie. « Ce qui nous a frappés, c’est la solidarité qui s’est manifestée lors du séisme, qu’elle soit de la part des Marocains ou de populations étrangères », a déclaré à Euronews Travel, Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale.

Le fait que beaucoup aient choisi de visiter le Maroc après le séisme a vraiment aidé le royaume. « Cette solidarité fait chaud au cœur dans le monde d’aujourd’hui. Cela a grandement aidé les populations locales à surmonter cette tragédie », a ajouté la ministre, déplorant toutefois l’image peu fidèle qu’on donnée les médias « de ce qui se passait réellement. Ils ont montré des images beaucoup plus dramatiques à Marrakech qu’elles ne l’étaient en réalité ». Mais grâce aux réactions sur les réseaux sociaux des touristes étrangers sur place, incitant à venir au Maroc, le pays a connu un mois de septembre record, fait savoir la ministre.

À lire : Marrakech se remet du séisme, mais le tourisme tremble encore

Ces contenus sur les réseaux sociaux ont contribué à la reprise, a assuré Fatim-Zahra Ammor, invitant les touristes qui ont déjà visité Marrakech, Fès ou Casablanca, à découvrir également Rabat, la capitale, qui possède une grande richesse culturelle, et Tafilalt dans le sud, « notamment pour ceux qui s’intéressent aux sports d’hiver ». Pour ceux qui visitent le Maroc pour la première fois ou qui sont à leur deuxième voyage, la ministre leur recommande de commencer par Marrakech, « car on peut [y] passer une semaine entière sans s’ennuyer ». La région d’Agadir est aussi une destination touristique appréciée, « surtout en hiver, car elle bénéficie de 365 jours de soleil », précise-t-elle.

« Aujourd’hui, nous sommes ce que nous appelons une destination hivernale. Ils viennent entre octobre et février. Je dirais que c’est la haute saison lorsque les Européens visitent », explique la ministre, soulignant que les touristes d’autres régions du monde, « moins sensibles aux climats hivernaux », ne manquent de visiter le royaume à toute période de l’année. « Nous avons la chance d’avoir un climat très tempéré tout au long de l’année et il y a très peu de mois où je déconseille de venir au Maroc ». Le royaume vise 25 millions de touristes d’ici 2030 et devrait enregistrer l’arrivée de 14 millions en 2023, selon les prévisions avant le séisme.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Tourisme - Séisme - Ministère du Tourisme - Fatim-Zahra Ammor

Aller plus loin

Une ville marocaine plébiscitée par les touristes français

Cette année encore, les touristes français ont plébiscité une ville marocaine pour leurs vacances de fin d’année, selon les données qui viennent d’être publiées par une...

Marrakech se remet du séisme, mais le tourisme tremble encore

La vie reprend son cours à Marrakech, une semaine après le violent séisme qui a frappé la région. Les hôteliers et restaurateurs de la ville touristique craignent une annulation...

Suite au violent séisme, peut-on voyager au Maroc ?

Le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre a fait près de 3000 morts, plus de 5600 blessés et causé d’énormes dégâts matériels dans plusieurs régions,...

Marrakech : les hôteliers se frottent les mains

L’activité touristique reprend à Marrakech. Les hôteliers de la ville ocre ont le sourire après avoir affiché complet durant le week-end de l’Aïd al-Fitr. Le reste de la saison...

Ces articles devraient vous intéresser :

Tourisme au Maroc : une baisse de recettes qui inquiète

Alors que les arrivées pourraient atteindre 15,5 millions de voyageurs en 2024, soit un million de plus qu’en 2023, les recettes touristiques devraient poursuivre leur tendance à la baisse notée depuis 8 mois pour s’établir à 100 milliards de dirhams...

Touristes au Maroc : les chiffres d’une année record

Quelque 13,2 millions de personnes ont visité le Maroc durant les onze premiers mois de 2023, battant le record absolu de 12,9 millions de touristes de toute l’année de 2019, selon le ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et...

Maroc : les aéroports seront tous modernisés

Le Maroc envisage de mener prochainement une étude sur le développement de ses aéroports à l’horizon 2045. Un appel d’offres international a été récemment lancé à cet effet.

Le Maroc renforce le contrôle des locations Airbnb

En collaboration avec les ministères du Tourisme et de l’Intérieur, les services de contrôle de l’Office des changes mènent un vaste audit des transferts internationaux pour la location de résidences touristiques via la plateforme Airbnb.

La stratégie du Maroc pour booster le tourisme interne

L’embellie du tourisme se confirme pour le Maroc. Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, expose sa stratégie pour maintenir voire accroître cette tendance.

Maroc : voici les plages qu’il faut éviter cette année

Alors que les 24 plages propres (Pavillon bleu) au Maroc ont été révélées cette semaine, le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable vient de publier la liste des plages où il n’est pas recommandé de se baigner cette année.

Le tourisme marocain bat des records

L’année 2023 a vu repartir à la hausse la fréquentation touristique au Maroc. Une embellie pour le tourisme marocain après les trois années noires qu’elle a connues à cause de la pandémie de Covid-19.

Le Maroc, 3ᵉ meilleure destination dans le monde arabe

Le Maroc figure à la 3ᵉ place des pays arabes ayant enregistré le plus grand nombre d’arrivées de touristes en 2022, selon l’office Mondial du Tourisme (OMT).

Le journal en anglais à la télévision marocaine

Le Maroc manifeste un intérêt grandissant pour l’anglais. Il entend diffuser des informations dans cette langue qui est la plus parlée dans le monde, avec un total de plus de 1,4 milliard de locuteurs, afin d’attirer davantage les touristes anglophones.

Le Maroc vise le Top 10 des destinations touristiques mondiales

L’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) compte mettre un accent particulier sur sa stratégie de communication et promotion, avec l’ambition d’attirer près de 4 millions de voyageurs supplémentaires. Cette annonce fait suite au bilan qualifié...