Marrakech se remet du séisme, mais le tourisme tremble encore

17 septembre 2023 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

La vie reprend son cours à Marrakech, une semaine après le violent séisme qui a frappé la région. Les hôteliers et restaurateurs de la ville touristique craignent une annulation des réservations.

Relativement épargnée par le puissant séisme qui a déjà fait près de 3 000 morts et plus de 5 000 blessés, Marrakech se prépare pour la saison touristique. Les riads, souks, restaurants et hôtels de la ville ont repris leurs activités, mais redoutent des annulations de voyage de la part des vacanciers. « Mon riad était censé être plein tout septembre, et là, il n’est plus rempli qu’à 50 % », se plaint Gaëlle, gérante d’un établissement touristique situé dans le nord de la médina de Marrakech qui n’a pas été affecté par le séisme. « J’ai deux vases qui sont tombés, un pot en terre et puis voilà », confie-t-elle à L’Observateur.

Craignant les annulations, Garmes Sifalislam, gérant d’un riad de la médina, ne fait que rassurer ses clients depuis une semaine. « Beaucoup de gens qui avaient une réservation ont téléphoné d’eux-mêmes pour savoir s’ils devaient venir ou pas. J’ai envoyé un message à ceux qui n’avaient pas appelé pour leur dire que tout est normal, qu’on a rouvert et que le tourisme reprend », explique-t-il. Malgré ces initiatives, le gérant a déjà enregistré 20 % d’annulations. « Avec tout ce qui s’est passé, les gens n’ont pas une bonne image. Il y a beaucoup de gens qui ont moins d’argent, c’est logique qu’ils fassent encore plus attention », regrette-t-il.

À lire : Maroc : Quand la terre tremble, le tourisme chancelle

Pauline Thisse, employée dans la branche Europe-Afrique du Nord du groupe Accor qui possède une dizaine d’établissements hôteliers dans la région de Marrakech, assure que les craintes des professionnels du tourisme sont légitimes. « J’en ai eu beaucoup au téléphone, depuis une semaine, et ils ont très peur que les clients annulent leur voyage », raconte-t-elle. Et d’ajouter : « Pour eux, ça serait une double peine, le tourisme est un pan très important de l’économie du pays. Le responsable d’un hôtel m’a dit : “La meilleure manière que les gens ont d’aider le Maroc, c’est encore de venir passer leurs vacances ici.” »

Malgré les faibles effets du séisme dans la ville, certains professionnels se voient contraints d’entreprendre des travaux de réfection. « On a de la chance, le bâtiment est encore debout, mais on a quelques fissures qu’il faut réparer. Vis-à-vis des gens qui travaillent chez nous, des clients qu’on accueille, on a une responsabilité. Avant de rouvrir, on va tout vérifier pour être sûr qu’il n’y a aucun risque », admet Mohamed Sebbarh, gérant d’un riad dans le quartier de Sidi-Mimoun, à côté de la casbah, assuré qu’il « va rater la haute saison ».

Sujets associés : Marrakech - Tourisme - Tremblement de terre du 8 septembre au Maroc

Aller plus loin

Dole-Jura : des passagers pour Marrakech abandonnés

Un vol vers Marrakech depuis l’aéroport de Dole-Jura a été annulé. Les passagers ont été laissés à leur sort, sans solution alternative.

Plan de sauvetage des monuments marocains après le séisme

Le ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, Mohamed Mehdi Bensaid, a assuré vendredi de la forte implication de son département dans le plan de...

Marrakech démontre sa force face au séisme

Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’Economie sociale et solidaire a affirmé que l’activité touristique a repris son rythme normal à Marrakech après...

« Vous faites fuir les touristes et vous tuez l’économie du Maroc ! »

Un gérant de riads à Marrakech s’est agacé contre un média français qu’il accuse de faire « fuir les touristes » et de tuer « l’économie du Maroc », de par ses reportages sur le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Un mystérieux cratère apparaît au Maroc après le séisme

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a secoué le Maroc, une fosse géante s’est formée dans une zone rurale. Le séisme a-t-il favorisé sa formation ?

Les touristes peuvent-ils entrer au Maroc avec un drone ?

Les touristes nationaux mais surtout étrangers développent de plus en plus une passion pour l’utilisation des drones. Que dit la loi marocaine sur cet appareil ?

Le tourisme marocain retrouve des couleurs

Le secteur touristique au Maroc retrouve peu à peu la stabilité qu’il connaissait avant la période du coronavirus. Le retour des touristes étrangers comme Marocains contribue fortement à ce retour en force.

Maroc : nouvelle tragédie pour les rescapés du séisme

Les rescapés du violent et puissant tremblement de terre du 8 septembre se battent maintenant pour survivre aux rafales de vent et aux inondations qui frappent le Maroc. Ils vivent dans des tentes qui ne résistent pas aux intempéries. Face à la...

Le Maroc veut devenir une destination touristique incontournable

La ministre marocaine du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, a dévoilé la nouvelle feuille de route élaborée pour le secteur à l’horizon 2026 afin de faire du Maroc l’une des plus grandes destinations touristiques au monde.

Maroc : forte hausse des recettes touristiques

À fin mai dernier, les recettes de l’activité touristique se sont établies à 20 milliards de dirhams, en progression de 173,1 % par rapport à la même période un an plus tôt.

Les ministres marocains offrent un mois de salaire aux victimes du séisme

Les ministres marocains viennent de décider de faire don d’un mois de salaire suite au terrible séisme que le Maroc a connu dans la nuit de vendredi à samedi.

Au Maroc, le tourisme se remet des effets de la pandémie de Covid-19

Lentement mais sûrement, l’industrie touristique se remet progressivement du Covid-19. C’est ce qui ressort de la présentation du budget du ministère du Tourisme devant la Commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants.

Séisme : l’économie marocaine touchée en plein cœur

Le puissant séisme qui a touché le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre, n’a pas causé que des dégâts humains et matériels. Il affecte durement l’économie du royaume, en plein essor depuis une dizaine d’années.