Recherche

Confiné à Paris, Vahid Halilhodzic craint le pire pour le Maroc

© Copyright : DR

26 mars 2020 - 18h30 - Sport

Le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, confiné à Paris en raison de l’épidémie du coronavirus, déclare avoir peur pour l’Afrique, notamment pour le Maroc au regard des proportions que prend l’épidémie sur le continent et dans le royaume.

« Si le continent est touché, ce sera la pire des choses », a prévenu le patron de l’encadrement technique marocain, dans une déclaration au quotidien Le Parisien.

Pour avoir vécu pire que le confinement, à Mostar en Bosnie-Herzégovine, lors du drame de l’ex-Yougoslavie, le coach Halilhodzic a trouvé l’astuce : minimiser la situation actuelle et en rigoler avec ses proches. Il raconte au quotidien sa mésaventure vécue il y a trente ans. Selon le coach, alors qu’il était encore à Mostar, en tant que directeur sportif du club local, la ville se faisait bombarder.

« Toutes les activités étaient à l’arrêt. Je ne pouvais plus travailler. Sarajevo et Mostar ont été encerclées et bloquées par les belligérants… Mais nous étions pilonnés la journée et la nuit ; il y avait des batailles dans les rues avec des gens en cagoule. Alors, je ne peux pas faire de comparaison avec l’épreuve actuelle », a confié l’entraîneur des Lions de l’Atlas.

Bloqué à domicile, Vahid Halilhodzic se contentait de marcher dans le jardin, et ce pendant presque deux années d’affilée. Le Franco-Bosniaque confie également avoir évité de justesse la mort, après avoir critiqué les Croates fascistes lors d’une émission radio. « J’ai reçu un appel d’un ami qui m’a demandé de me cacher parce que j’allais être visé. À minuit dix, ma maison a été ciblée pendant 45 minutes. Je me suis caché au fond de ma cave », se rappelle-t-il.

Mots clés: France , Santé , Bosnie , Vahid Halilhodzic

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact