À Vauréal, Redouane Lazaar redonne du sens à la solidarité

2 février 2024 - 18h00 - France - Ecrit par : S.A

Avec son association, Tous solidaires 95, Redouane Lazaar, 35 ans, meuble gratuitement les familles dans le besoin, parfois complètement, à Vauréal et dans d’autres contrées de France. De quoi redonner l’envie d’être solidaire.

« J’ai une poussette double, donnée par la maman de triplés, des jouets, la table à langer, les sièges auto pour pouvoir emmener les filles à hôpital où elles sont toujours suivies… Financièrement, il m’a sauvé la vie. Je n’avais alors plus de revenus, et mon patron a ensuite mis la clé sous la porte sans que je le sache », témoigne Alice, qui habite Vauréal auprès du Parisien. Cette femme a bénéficié du soutien de Tous solidaires 95, l’association de Redouane Lazaar après être tombée enceinte de jumelles. « Je ne voulais plus d’enfants, mais j’ai appris que j’attendais des jumelles. Elles sont arrivées en novembre, à 5 mois et demi de grossesse, grandes prématurées. Je n’ai pas eu le temps de me retourner. J’avais tout donné. Je n’avais plus de lit, plus rien… Il fallait tout reprendre, et en double. L’hôpital m’a orientée vers l’association », explique-t-elle. Au fil des mois, la mère de jumelles est devenue une fidèle de l’association.

À lire :« Une solidarité rarement vue » : témoignage d’un sauveteur français au Maroc

« Quand on reçoit, on n’hésite plus à donner. Mon canapé va partir pour que j’installe un clic-clac. J’ai donné les premiers lits de bébé devenus trop petits, et j’ai fait la connaissance d’une autre maman qui a eu des jumelles. Nous sommes une grande famille maintenant. Je ne pouvais même pas imaginer que cela existait, un élan de solidarité comme cela », raconte-t-elle. Fanfan, une retraitée aux petits moyens, contribue, elle aussi à l’élan de solidarité en faveur des familles dans le besoin.
« Je sais que si j’ai quelque chose à donner, je le fais, insiste-t-elle. Mes enfants vont m’offrir un nouveau canapé. Mon clic-clac part dès ce soir. Redouane rapproche les gens. Des familles font connaissance. » Le 25 janvier, Fanfan a reçu un four à micro-ondes de la part de Redouane. Ce dernier s’est rendu à son domicile pour lui installer la machine. Auparavant, il lui avait offert gracieusement une cuisinière quasi neuve.

À lire :Gad Elmaleh : « L’élan de solidarité a été incroyablement exemplaire »

Comme Alice et Fanfan, nombreuses sont les familles qui ont bénéficié du soutien de celui qu’on surnomme « M. Solidaire ». En un an, le nombre de familles bénéficiaires s’élève à une cinquantaine. Comment est née cette idée de solidarité ? « Je suis tombé gravement malade il y a deux ans. En sortant de cette période difficile, je ne voyais plus le monde de la même façon. J’ai eu envie de m’occuper des gens », confie Redouane. Le trentenaire ne travaille pas tout seul. Ils collaborent avec plusieurs mairies et leurs CCAS, mais aussi Action Logement, une structure qui aide les salariés à se loger. « Ils m’indiquent les personnes qui ont besoin d’être aidées », confie « M. Solidaire ». La direction d’Action Logement confirme : « Nous avons eu recours à lui à plusieurs reprises, c’est quelqu’un de précieux pour nous ».

À lire :Paris : le beau geste d’un restaurateur marocain envers les orphelins

Aidé par les 14 000 personnes qui suivent son association, Redouane redistribue les meubles et l’électroménager à Saint-Ouen-l’Aumône, Osny, dans l’agglomération de Cergy-Pontoise, mais aussi dans les Yvelines, entre Les Mureaux et Conflans. « Les meubles et l’électroménager, personne ne le fait. On habille ainsi la maison de A à Z avec ce qui était destiné aux encombrants. Ce que je donne, c’est à la limite du neuf, tout est désinfecté, nettoyé. Et pour les familles, cela représente des centaines d’euros qu’elles peuvent consacrer à d’autres urgences », assure le trentenaire. Et d’ajouter : « Tout le monde donne. Les riches, les moins riches. Certains proposent du neuf pour donner. Une personne a même acheté un frigo pour une maman. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France

Aller plus loin

« Une solidarité rarement vue » : témoignage d’un sauveteur français au Maroc

Une équipe de cinq sauveteurs du Groupe de secours catastrophe français (GSCF), est arrivée mardi au Maroc, frappé par un séisme dévastateur le 8 septembre, pour soigner et...

Maroc : une contribution sociale de solidarité pour soutenir les plus pauvres

Le gouvernement envisage de réinstaurer en 2023, l’impôt de solidarité sur les bénéfices, pour assurer un meilleur financement du chantier de généralisation de la protection...

Mohammed VI ordonne le lancement de l’action solidaire « Grand Froid »

Pour aider les populations des zones rurales du Grand et du Moyen Atlas touchées par les fortes chutes de neige, le roi Mohammed VI a ordonné à la Fondation Mohammed V de...

Paris : le beau geste d’un restaurateur marocain envers les orphelins

À Paris, un restaurateur d’origine marocaine fait un beau geste envers les personnes dans le besoin, notamment les orphelins dont les parents ont été victimes d’actes criminels.

Ces articles devraient vous intéresser :