De la viande d’âne dans les assiettes des Fassis

20 février 2021 - 20h30 - Maroc - Ecrit par : P. A

Du khliî à base de viandes d’âne et de mulet. C’est la découverte faite par la police judiciaire de Fès chez un boucher de la ville. Interpellé, le mis en cause a reconnu les faits. La police a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes de cette affaire.

Un boucher véreux de Fès aurait l’habitude de proposer à sa clientèle du khliî (viande séchée) préparé avec de la viande d’âne et de mulet, rapporte le quotidien Assabah. Dénoncé par des riverains, il a été mis sous surveillance par la police judiciaire qui l’a ensuite pris en flagrant délit. Soumis à un interrogatoire, il a avoué les faits.

La perquisition de sa boucherie, menée par la police, a permis de saisir un mulet en instance d’abattage et des quantités de khliî dont des échantillons ont été prélevés pour être analysés au laboratoire de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA).

Le mis en cause, qui a des antécédents en matière d’abattage clandestin, sera poursuivi à nouveau pour les mêmes faits, et pour fraude dans la préparation d’un produit et vente de produits nocifs à la santé du consommateur. 

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Fès - Alimentation - Office national de sécurité sanitaire et des produits alimentaires (ONSSA) - Arrestation

Aller plus loin

Maroc : rumeurs sur la vente de viande d’âne à Fnideq

Les rumeurs faisant état de la vente de la viande d’âne dans certaines boucheries de Fnideq sont fausses, assure une commission mixte de contrôle après avoir mené son enquête.

Des faussaires interpellés à Fès et Meknès

Les éléments de Brigade de la police judiciaire de Fès-Meknès ont interpellé quatre individus, dont une femme, dans des opérations menées simultanément à Fès et à Meknès. Ils...

La ville de Fès fait la chasse aux cafés chicha

Huit gérants de café ont été interpellés dans différents quartiers par la police judiciaire relevant de la préfecture régionale de la sûreté nationale de Fès. Il leur est...

Ces articles devraient vous intéresser :

Prix du pain au Maroc : pas d’augmentation ... pour l’instant

Pas de hausse immédiate du prix du pain au Maroc, rassure la Fédération nationale des boulangeries et pâtisseries du Maroc. Face aux rumeurs qui circulaient ces dernières semaines, la Fédération a tenu à clarifier sa position dans un communiqué officiel.

Maroc : les prix des fruits et légumes atteignent des sommets

Au Maroc, les prix des fruits et légumes continuent d’augmenter et de peser sur le budget mensuel des Marocains en raison notamment des exportations.

Aïd al-Adha : des moutons engraissés avec de la fiente de volaille

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha prévue fin juin, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) du Maroc multiplie les opérations de contrôle pour s’assurer de la qualité des aliments donnés aux moutons...

Aïd Al-Adha au Maroc : alerte sur les viandes vertes

Redoutant le verdissement des viandes à cause des fortes températures au Maroc et les maladies qui pourraient en découler, des experts appellent les consommateurs à la vigilance lors de la célébration de l’Aïd al-Adha.

Le Maroc, gardien de la sécurité alimentaire mondiale

Le Maroc possède 70 % des réserves mondiales de phosphate, un minerai utilisé pour produire les engrais alimentaires. De quoi faire du royaume un garant de la sécurité alimentaire mondiale.

Le Maroc contraint d’importer du blé

Le Maroc se tourne une fois de plus vers le marché international pour augmenter ses importations de blé afin de compenser la baisse considérable de sa production durement touchée par la sécheresse cette année.

Maroc : pas de substances toxiques dans la viande rouge

Les informations faisant état de la présence de substances toxiques dans les viandes rouges proposées sur les marchés dans plusieurs villes marocaines sont fausses.

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.

Ramadan 2023 : les filles du Prince Moulay Ismaïl préparent chebbakia (photos)

À l’instar de nombreuses familles marocaines, celle du Prince Moulay Ismaïl, cousin du roi Mohammed VI, s’est préparée pour le mois du ramadan qui a débuté au Maroc et dans de nombreux pays arabes, jeudi 23 mars.

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.