Berrechid : il risque gros pour falsification de documents officiels

25 février 2021 - 18h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

La police judiciaire de Berrechid a procédé lundi, à l’arrestation de deux individus pour une affaire de falsification de documents officiels relatifs à l’établissement de cartes d’identité nationales. Ils ont été présentés mercredi au procureur du roi du tribunal local de première instance.

Les éléments de la Sûreté nationale se sont rendu compte de la supercherie après que l’un des mis en cause a présenté son dossier pour l’obtention de la carte d’identité nationale. Le programme informatique ne parvenait pas à lire les données qu’il a fournies. Soumis à un interrogatoire, il n’a pas hésité à donner les précisions sur l’homme qui l’a aidé à falsifier les documents contre paiement de 20 dirhams, rapporte le quotidien Al Akhbar.

Après avoir procédé à son arrestation, le chef de la police judiciaire de Berrechid et ses proches collaborateurs, sur la base des informations reçues, se sont rendus à Had Soualem et, en coordination avec la gendarmerie royale de la localité, ont réussi à interpeller le prévenu dans son cybercafé, où il gère également une petite librairie. Sur place, les policiers ont mis la main sur un ordinateur dont il se servait probablement pour ses actes illicites.

Les données extraites de l’ordinateur et le témoignage enregistré par la police le mettent dans une position inconfortable. Il risque de lourdes inculpations, surtout que la preuve d’une tentative de falsification de documents ayant trait à la CIN sécurisée a été établie.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Berrechid - Fraude - Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) - Arrestation - Carte d’identité marocaine

Aller plus loin

Maroc : convoqué par la police, un député prétexte être atteint du Covid

Impliqué dans une affaire de falsification, de faux et usage de faux, le député élu sous la bannière de l’Union Constitutionnelle, Sghir Babour, a prétexté être malade du...

Îles-Canaries : sept Marocains interpellés pour falsification de faux documents de travail

Sept Marocains ont été interpellés aux îles Canaries pour leur implication présumée dans une affaire de falsification de documents.

Sidi Kacem : arrêtés pour falsification des résultats de tests du Covid-19

Deux personnes ont été arrêtées jeudi par les éléments de la Brigade de la police judiciaire de Sidi Kacem, pour falsification de résultats des tests de dépistage du Covid-19....

Maroc : des crédits contractés par des personnes décédées

Plusieurs personnes, dont un responsable d’agence de crédits, ont été déférées devant le procureur du Roi pour escroquerie. Elles auraient falsifié des documents en vue...

Ces articles devraient vous intéresser :

Promoteurs immobiliers au Maroc : le fisc lance une opération coup de poing

La Direction générale des impôts (DGI) va lancer prochainement une vaste opération de contrôle et d’inspection visant les grandes entreprises et notamment les promoteurs immobiliers ayant eu recours à des pratiques frauduleuses pour bénéficier...

La DGI aux trousses des auteurs de fausses factures

La direction générale des impôts (DGI) veut en finir avec la fraude à la fausse facture. Une pratique qui prend de l’ampleur et n’épargne aucun secteur d’activité ni région du pays.

Scandale des billets du Mondial 2022 : d’autres têtes vont tomber

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) devrait auditionner d’autres personnes dont des présidents de clubs de football, un membre fédéral et un animateur radio soupçonnées d’être impliquées dans l’affaire dite du « scandale des billets du...

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

TVA : la fraude qui coûte très cher au Maroc

La fraude à la TVA coûte chaque année entre 1 et 1,2 milliard de dirhams à l’État, a révélé Younes Idrissi Kaitouni, le directeur général des Impôts (DGI), lors de la présentation de son plan stratégique pour la période 2024-2028.