Casablanca : un inspecteur de police tombe pour falsification et usage de documents officiels

11 juillet 2020 - 17h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Deux individus dont un inspecteur de police ont été arrêtés jeudi par les éléments de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ). Ils seraient impliqués dans une affaire de falsification et usage de documents officiels.

En dehors de l’inspecteur, le second suspect est une femme âgée de 22 ans, à qui il est reproché, «  d’avoir soumis un dossier comprenant un acte de mariage falsifié, dans le but d’obtenir le visa d’un pays étranger  ».

Elle a assuré sur la base de ce faux document être mariée au policier suspect, indique la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué cité par la MAP.

Les deux mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête préliminaire en cours et qui permettra d’élucider les tenants et aboutissants de cette affaire. Il sera également question de situer le degré d’implication de chaque suspect, ainsi que tous les éventuels complices pour les interpeller, précise la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Fraude - Arrestation

Aller plus loin

Prison et grosses amendes pour une affaire de faux visas Schengen à Fès

Le tribunal de première instance de Fès a condamné les principaux accusés dans l’affaire des faux visas Schengen à différentes peines de prison. Quinze autres accusés, dont cinq...

Casablanca : le propriétaire escroc d’une clinique arrêté

Huit individus dont une femme et le propriétaire d’une clinique privée ont été déférés samedi dernier devant le paquet près la Cour d’appel de Casablanca. Ils avaient été...

Berrechid : il risque gros pour falsification de documents officiels

La police judiciaire de Berrechid a procédé lundi, à l’arrestation de deux individus pour une affaire de falsification de documents officiels relatifs à l’établissement de...

Tanger : un enregistrement sonore fait plonger un policier pour tentative de falsification

Un homme d’affaires marocain voulant se débarrasser de l’une des responsables de son entreprise et un notaire, a soudoyé un policier afin qu’il falsifie un rapport d’expertise...

Ces articles devraient vous intéresser :

TVA : la fraude qui coûte très cher au Maroc

La fraude à la TVA coûte chaque année entre 1 et 1,2 milliard de dirhams à l’État, a révélé Younes Idrissi Kaitouni, le directeur général des Impôts (DGI), lors de la présentation de son plan stratégique pour la période 2024-2028.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

La DGI aux trousses des auteurs de fausses factures

La direction générale des impôts (DGI) veut en finir avec la fraude à la fausse facture. Une pratique qui prend de l’ampleur et n’épargne aucun secteur d’activité ni région du pays.

Promoteurs immobiliers au Maroc : le fisc lance une opération coup de poing

La Direction générale des impôts (DGI) va lancer prochainement une vaste opération de contrôle et d’inspection visant les grandes entreprises et notamment les promoteurs immobiliers ayant eu recours à des pratiques frauduleuses pour bénéficier...