Tanger : un enregistrement sonore fait plonger un policier pour tentative de falsification

15 mars 2022 - 08h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Un homme d’affaires marocain voulant se débarrasser de l’une des responsables de son entreprise et un notaire, a soudoyé un policier afin qu’il falsifie un rapport d’expertise et ainsi les compromettre. Mais leur petit arrangement sera dévoilé par un enregistrement sonore.

Il s’agit d’une tentative de falsification d’une expertise effectuée sur des chèques de l’ordre de 1,5 million de dirhams et un contrat d’achat d’un appartement à Tanger au même montant. C’est le moyen trouvé par un homme d’affaires qui voulait faire accuser une de ses employées ainsi qu’un notaire pour falsification de signatures.

À lire : Maroc : deux policiers arrêtés pour corruption à Guelmim

Pour réussir,« il a proposé 100 000 dirhams à un policier en service au laboratoire scientifique pour qu’il prétende que les signatures, reproduites sur les chèques et le contrat d’achat, ne lui appartiennent pas ». Mais craignant d’être poursuivi, le policier s’est rétracté, rapporte le quotidien Assabah.

À lire : Casablanca : un inspecteur de police tombe pour falsification et usage de documents officiels

Selon le quotidien, un proche du policier lui aurait fait comprendre qu’il risquait gros en se laissant aller à un tel jeu. Il renonce à la falsification du rapport d’expertise et déclare que la signature sur les chèques et le contrat d’achat appartiennent à l’homme d’affaires. Mais c’est sans compter avec l’existence d’un enregistrement sonore, témoin du plan concocté par les deux hommes.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tanger - Corruption - Arrestation

Aller plus loin

Casablanca : 17 personnes devant le juge pour falsification de pass vaccinaux

Depuis jeudi, 17 personnes sont devant le juge au tribunal de première instance d’Ain Sebaa à Casablanca. Elles soupçonnées d’être impliquées dans une affaire de falsification...

Un inspecteur de police arrêté pour falsification à l’aéroport de Casablanca

Une enquête a été ouverte à l’encontre d’un inspecteur de police en poste à l’aéroport Mohammed V à Casablanca pour son implication présumée dans une affaire de falsification et...

Casablanca : un inspecteur de police tombe pour falsification et usage de documents officiels

Deux individus dont un inspecteur de police ont été arrêtés jeudi par les éléments de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ). Ils seraient impliqués dans une...

Des policiers devant la justice pour falsification d’un procès verbal

Des policiers soupçonnés d’avoir falsifié un procès-verbal officiel ont été déférés mardi devant le parquet général de la Cour d’appel de Meknès.

Ces articles devraient vous intéresser :

Corruption au Maroc : les chiffres qui révèlent l’étendue des dégâts

Une étude de l’Instance Nationale de la Probité, de la Prévention et de la Lutte contre la Corruption (INPPLC) dresse un état des lieux préoccupant de la corruption au Maroc.

Corruption au Maroc : Les chiffres alarmants

La lutte contre la corruption ne produit pas de résultats encourageants au Maroc qui est mal logé dans les classements mondiaux depuis quatre ans.

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Parlement européen : le Maroc aurait offert des séjours à la Mamounia

La députée socialiste Marie Arena et l’ex-eurodéputé italien Antonio Panzeri, visés dans le scandale au parlement européen, auraient bénéficié en 2015 d’un séjour de luxe à l’hôtel La Mamounia de Marrakech, tous frais payés par les autorités marocaines.

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Maroc : la liste des députés poursuivis pour corruption s’allonge

Trois députés marocains viennent d’être déférés devant la justice pour corruption. Déjà une vingtaine de parlementaires sont poursuivis en justice pour des faits de corruption et dilapidation des deniers publics.

Corruption au Maroc : arrestation d’un ex-ministre, un avertissement pour les responsables ?

Après l’arrestation jeudi de Mohamed Moubdii, député du Mouvement populaire (MP) et ancien ministre, pour des crimes financiers présumés, des voix s’élèvent pour appeler le gouvernement marocain à renforcer sa lutte contre la corruption et...