Quelles sont les villes les plus chères au Maroc ? Et les moins chères ?

17 octobre 2019 - 10h20 - Economie - Ecrit par : G.A

La Direction régionale du Haut-commissariat au Plan (HCP) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a publié un rapport qui montre que l’Indice des Prix à la consommation (IPC) a connu une baisse de 0,2% lors des huit premiers mois de l’année à Tanger et à Al Hoceima, alors qu’il demeure stable à Tétouan.

Selon le rapport, durant le seul mois d’août, cet Indice, qui mesure l’évolution du niveau moyen des prix des biens et des services consommés par les ménages, a enregistré à Tanger une hausse de 0,3%, comparé au mois de juillet, suite à une hausse d’1,4% de l’indice des produits alimentaires et une baisse de 0,3% de l’indice des produits non alimentaires.

A Tétouan, la hausse de 3% de l’indice des produits alimentaires et la baisse de 0,3% de l’indice des produits non alimentaires ont fait que l’Indice des Prix à la consommation a grimpé de 0,8%.

C’est la ville d’Al Hoceima qui a enregistré la hausse la plus importante au niveau national avec l’Indice des Prix à la consommation qui a pris 2%, à cause d’une hausse de 5,2% de l’indice des produits alimentaires et d’une baisse de 0,7% de l’indice des produits non alimentaires.

Sujets associés : Tanger - Tétouan - Al Hoceima - Haut Commissariat au Plan (HCP) - Consommation - Déficit

Ces articles devraient vous intéresser :

Le prix des lentilles s’envole au Maroc

Le prix des lentilles a considérablement augmenté au Maroc, atteignant 32 dirhams le kilo chez les détaillants, contre 25 dirhams pour les lentilles importées.

Le chômage continue de baisser au Maroc

Le nombre de chômeurs au Maroc a baissé à 11,2 % au deuxième trimestre au niveau national. Un rythme qui ralentit par rapport au premier trimestre de l’année selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Maroc : clap de fin pour Jumia Food

Les Marocains ayant l’habitude de commander via Jumia Food devront dorénavant se diriger vers un concurrent. L’entreprise vient d’annoncer la fin de son service au Maroc.

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté (et baissé)

L’indice des prix à la consommation (IPC) a poursuivi sa tendance à la hausse, observée depuis quelques mois. À fin juin dernier, il a progressé de 0,3 % par rapport au mois précédent, selon le Haut-commissariat au plan (HCP).

Le moral des Marocains continue de baisser

À fin juin, le moral de Marocains a continué à se dégrader, atteignant son niveau le plus bas jamais enregistré. Les ménages affichent leur pessimisme sur leur situation financière et l’évolution du niveau de vie.

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté

Au terme de l’année 2022, l’inflation a atteint 6,6% et l’indice annuel des prix à la consommation (IPC) a enregistré une hausse de 6,6% par rapport à l’année 2021, selon le Haut-commissariat au plan (HCP), qui précise que certaines villes ont vu...

Voici le profil des Marocains qui s’endettent le plus

Bank Al-Maghrib a analysé le profil des Marocains qui recourent le plus aux crédits à la consommation et à l’habitat, sur la base des critères de l’âge, du revenu, de la catégorie socio-professionnelle et du lieu de résidence.

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

Maroc : vers la suppression de la TVA sur certains produits ?

Des députés de l’opposition parlementaire continuent d’appeler à l’exemption de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur tous les produits de base à forte consommation afin de soutenir le pouvoir d’achat des Marocains en cette période d’inflation.