Recherche

Quelles sont les villes où les prix ont le plus augmenté au Maroc ?

© Copyright : DR

23 juin 2020 - 14h30 - Economie

C’était prévisible. La période de confinement imposée aux Marocains a entraîné une chute des prix dans la majorité des villes marocain, selon le Haut-commissariat au plan (HCP).

Dans une note d’information relative à l’IPC du mois de mai 2020, l’institution a relevé que cette variation est le résultat de la baisse de 0,6 % de l’indice des produits alimentaires et de la hausse de 0,1 % de l’indice des produits non alimentaires.

D’après la même note, les baisses des produits alimentaires observées entre avril et mai 2020 concernent principalement les “légumes” avec 2,5 %, les “poissons et fruits de mer” et les “fruits” avec 0,6 %, les “viandes” avec 0,5 %, le “lait, fromage et œufs” avec 0,2 % et les “Huiles et graisses” avec 0,1 %. S’agissant du “café, thé et cacao”, du “sucre, confiture, miel, chocolat et confiserie”, leur prix a également augmenté de 0,1 %.

En ce qui concerne les produits non alimentaires, la baisse a concerné notamment les prix des “carburants” avec 0,9 %. Dans le détail des baisses les plus importantes de l’IPC, elles ont été enregistrées à Beni-Mellal avec 0,9 %, à Kénitra avec 0,8 %, à Rabat, Tanger et Errachidia avec 0,4 % à Dakhla et Safi avec 0,3 % et à Casablanca et Fès avec 0,2 %. Quant aux hausses, elles ont été recensées à Al-hoceima avec 0,6 % et à Tétouan avec 0,4 %.

Mots clés: Haut Commissariat au Plan (HCP) , Alimentation

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact