Virement instantané au Maroc : gros dilemme des banques

24 août 2023 - 13h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Décrétée début juin pour trois mois, la gratuité du virement interbancaire instantané, une innovation du Bank Al-Maghrib et du Groupement pour un Système interbancaire marocain de télécompensation, va bientôt prendre fin. En attendant, les banques se trouvent face à un dilemme.

Quel tarif pour le virement interbancaire instantané après fin août tout en maintenant son accessibilité pour des consommateurs aux profils financiers diversifiés ? C’est la réflexion que mènent les banques que l’on s’approche de la fin de la période de gratuité temporaire du virement instantané. En moins de trois mois, cette innovation du Bank Al-Maghrib et du Groupement pour un Système interbancaire marocain de télécompensation a montré toute son importance dans la modernisation financière du pays. « Le virement instantané est rapidement devenu un pilier de modernisation financière au Maroc, mais son véritable impact sur l’inclusion financière et l’économie dans son ensemble reste à être pleinement exploré. Les mois à venir verront l’alignement des tarifs, les efforts de sensibilisation financière et les réponses des diverses institutions façonner le succès et l’adoption de cette innovation », explique un banquier au journal Le Matin.

À lire : Frais bancaires exorbitants : la mésaventure marocaine d’une Américaine

Lancé le 1ᵉʳ juin 2023, le virement interbancaire instantané a été aussitôt adoptée en raison de sa gratuité pour une période de trois mois. Le plafond est fixé à 20 000 dirhams. La plateforme du virement instantané a été développée par le GSIMT en tant que gestionnaire du système de paiement. Conforme à la norme ISO 20 022 et conforme aux normes internationales en matière de sécurité, elle garantit des transactions sécurisées et efficaces, renforçant ainsi la confiance des utilisateurs. Le processus du virement instantané se déroule en plusieurs étapes : saisie des informations du bénéficiaire par l’émetteur, notification immédiate de l’exécution de la transaction par la banque émettrice. De quoi renforcer la commodité du virement instantané pour les utilisateurs.

À lire :Maroc : les virements bancaires instantanés opérationnels en mai

« Parallèlement au virement instantané, d’autres solutions de paiement ont également pris racine dans l’écosystème financier marocain. Les portefeuilles électroniques tels que Naps et Orange Money ont émergé comme des alternatives pratiques, particulièrement pour les transactions entre amis et collègues. Cependant, ce qui distingue le virement instantané, c’est sa portée interbancaire et sa capacité à traiter des montants plus importants », ajoute le même banquier. Le virement instantané a le pouvoir de transformer les transactions commerciales et de dynamiser l’économie marocaine.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Banques - Bank Al-Maghrib (BAM)

Aller plus loin

Maroc : des hackers s’en prennent aux comptes bancaires

Les appels à la vigilance se multiplient face au nombre de plaintes reçues par les banques marocaines. Plusieurs clients ont signalé des tentatives de piratage de leur compte...

Société Générale Maroc officiellement racheté

La Société Générale a annoncé vendredi 12 avril la cession de ses filiales marocaines, Société Générale Marocaine de Banques (SGMB) et La Marocaine Vie, au groupe Saham pour un...

Frais bancaires exorbitants : la mésaventure marocaine d’une Américaine

Une Américaine en vacances au Maroc a été prise de sueurs froides à la lecture de son reçu après avoir retiré des espèces dans un distributeur automatique de billets à l’aéroport.

Maroc : les virements bancaires instantanés opérationnels en mai

Annoncée en début d’année pour être effective au premier trimestre, la décision de Bank Al-Maghrib de mettre en place un système de virement bancaire instantané, sera...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le dirham baisse face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,95 % par rapport à l’euro et s’est appréciée de 0,58 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 03 au 09 novembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Le dirham stable face à l’euro

La devise marocaine est restée presque stable face à l’euro et s’est appréciée de 0,14 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 13 au 19 avril. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham se stabilise face à l’euro

La devise marocaine est restée presque stable face à l’euro et s’est apprécié de 0,31 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 24 au 30 novembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham stable face à l’euro

La devise marocaine est restée quasi stable face à l’euro et s’est dépréciée de 0,87 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 16 au 22 février 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham prend de la valeur par rapport à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,23% vis-à-vis de l’euro et s’est dépréciée de 0,11% face au dollar américain durant la période allant du 28 septembre au 4 octobre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

L’immobilier au Maroc augmente encore au 3e trimestre

L’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) s’est apprécié, en glissement annuel, de 1,3 % au troisième trimestre de 2022. C’est ce que précisent Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la...

Appréciation du dirham face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,36 % face à l’euro et de 0,18 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 06 au 12 avril. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham se requinque face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,11 % face à l’euro et de 0,55 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 23 au 29 mars 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham baisse face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 1,18 % face à l’euro et s’est appréciée de 2,68 % vis-à-vis du dollar américain, entre les mois de novembre et de décembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Séisme au Maroc : les banques versent 850 millions de dh, Akwa Group 600 millions

Le Groupement Professionnel des Banques du Maroc (GPBM) vient de faire un geste conséquent pour venir en aide aux victimes du récent séisme qui a frappé le pays. C’est également le cas pour Akwa Group.