Annulation de la visite d’une délégation du sénat français au Maroc

26 avril 2023 - 15h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les relations entre Rabat et Paris sont loin d’être au beau fixe. Prévue fin avril, une visite d’une délégation du sénat français au Maroc a été reportée sine die.

La visite au Maroc de Gérard Larcher, président du Sénat français, Christian Cambon, sénateur du Val-de-Marne, et Hervé Marseille, sénateur des Hauts-de-France, a été reportée sine die, rapporte Africa intelligence. Tout porte à croire que le président français n’a pas réussi à désamorcer la crise avec le Maroc. « On va avancer, la période n’est pas la meilleure, mais ça ne m’arrêtera pas », avait lancé Emmanuel Macron lundi lors d’une conférence de presse sur sa stratégie en Afrique fin février. Sa volonté, avait-il assuré, est vraiment d’avancer avec le royaume. « Le roi (Mohammed VI, NDLR) le sait, nous avons eu plusieurs discussions, il y a des relations personnelles qui sont amicales », avait-il ajouté.

À lire : Comment sauver la relation franco-marocaine ? (Podcast)

En décembre dernier, la cheffe de la diplomatie française s’était rendue au Maroc, où elle avait annoncé la fin de la politique de restrictions d’octroi des visas qui avait mis à mal les relations entre Rabat et Paris. « Je souhaite continuer pour ma part de pratiquer le même apaisement », avait ajouté Catherine Colonna. Nommé mi-décembre ambassadeur de la France au Maroc, Christophe Lecourtier avait annoncé le 2 février le retour à la normale en termes de délivrance pour les ressortissants marocains. Début avril, une source autorisée au sein du Quai d’Orsay a assuré que « la situation est totalement revenue à la normale. »

À lire : Emmanuel Macron joue la carte de l’apaisement avec le Maroc et l’Algérie


Malgré les démarches de la France envers le Maroc, les relations entre les deux pays demeurent tendues.

Sujets associés : France - Diplomatie

Aller plus loin

Emmanuel Macron joue la carte de l’apaisement avec le Maroc et l’Algérie

Le président de la République française Emmanuel Macron tente de faire baisser les tensions entre la France et deux pays du Maghreb que sont le Maroc et l’Algérie. Il a assuré...

Maroc-France : la cheffe de la diplomatie française prône l’apaisement

Catherine Colonna, ministre des Affaires étrangères, s’attache à « pratiquer » l’apaisement entre le Maroc et la France dont les relations diplomatiques sont, depuis plusieurs...

Comment sauver la relation franco-marocaine ? (Podcast)

Les relations entre le Maroc et la France sont toujours tendues, mais il existe tout de même des solutions pour les sauver. Des spécialistes se penchent sur la question.

Les relations entre la France et le Maroc ne sont pas « bonnes » selon une source marocaine

Le président français, Emmanuel Macron, a déclaré le 27 février entretenir des relations « amicales » et « bonnes » avec le Maroc. Une affirmation démentie par une source...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Le roi Mohammed VI réitère sa main tendue à l’Algérie

Le roi Mohammed VI a tendu encore une fois la main à l’Algérie qui a rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc en août 2021 en raison notamment la question du Sahara.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.