Younès Megri s’en prend à son neveu

22 janvier 2022 - 11h40 - Culture - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Younès Megri reproche à Nasr, fils de son défunt frère Hassan, d’avoir diffusé, « dans une agitation absolue », des propos insensés dans la foulée de l’affaire de la tentative d’expulsion des frères Megri de la maison qu’ils louent dans la Kasbah des Oudayas à Rabat depuis 50 ans.

Younès Megri est en colère contre son neveu. Dans une publication sur son compte officiel Facebook, il tente de rétablir des éléments de vérité qui lui sont chers. « Cette affaire judiciaire, si elle concerne une partie de ma famille, ne me concerne pas personnellement », assure-t-il, avant d’exprimer son étonnement de voir que son nom et son image ont été cités dans certains supports de presse « qui ont répandu des informations erronées ». Ces « informations sont fausses », assure Younès, qui promet qu’il ne sera jamais associé à aucune polémique remettant en cause le droit et la justice pour lesquels il a un profond respect.

À lire : L’espoir est encore permis pour la famille Megri

« Je condamne fermement le comportement de ce jeune garçon qui n’a eu de cesse d’user de la ‘liberté d’expression’ qu’offrent les réseaux sociaux pour diffuser, dans une agitation absolue, des propos insensés. Et sans autorisation préalable de notre part, comme l’exige la loi, il diffuse nos œuvres et notre image, portant ainsi atteinte à notre réputation », poursuit l’oncle de Nasr. Il déplore par ailleurs le fait que son neveu, « qui, au lieu de respecter la mémoire de son père qui a tant donné à la chanson marocaine, a décidé de le traîner dans la boue avec hystérie a des fins purement personnelles et égoïstes ». « Notre histoire est inscrite dans la mémoire et le cœur de plusieurs générations et non pas sur les pans d’une vieille muraille », ajoute l’artiste.

À lire : Les frères Migri expulsés de leur maison à Rabat (vidéo)

La semaine dernière, le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, avait reçu Younes et Mahmoud à son cabinet suite à la tentative d’expulsion des frères Megri de la maison qu’ils louent dans la Kasbah des Oudayas à Rabat depuis 1974 et qui est devenue la propriété de l’artiste plasticienne Leila Benabdeljalil, fille de l’ancien ministre Abderahim Benabdeljalil.

Sujets associés : Expulsion - Rabat - Younès Megri

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Les frères Migri expulsés de leur maison à Rabat (vidéo)

Des forces de l’ordre sont intervenues mercredi pour entamer la procédure d’expulsion des frères Migri de leur maison à Rabat, suite à une décision de justice qui a soulevé un...

L’espoir est encore permis pour la famille Megri

Le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, se penche sur l’affaire de la tentative d’expulsion des frères Megri de la maison qu’ils...

De hauts responsables expulsés de leurs villas à Harhoura

Une nouvelle opération d’expulsion d’anciens ambassadeurs et de hauts responsables de villas appartenant à autrui, a eu lieu la semaine dernière à Harhoura, près de...

Nous vous recommandons

Expulsion

Manifestation de soutien à Hassan Iquioussen à Paris

L’association « Perspectives Musulmanes » organise une manifestation de soutien à l’imam de Lourches Hassan Iquioussen visé par un avis d’expulsion de la France validé par le conseil d’État et un mandat d’arrêt européen. Le prédicateur marocain est jusque-là...

Le fils de Driss Basri expulsé des États-unis

Détenu depuis le mois de février dernier dans une prison du Colorado, aux États-unis, pour des faits de violences conjugales, le fils de l’ancien ministre de l’Intérieur, Driss Basri, a fait l’objet d’une mesure...

231 étrangers fichés pour radicalisation, dont des Marocains, seront expulsés de la France

Dans les jours à venir, 231 étrangers en situation irrégulière et fichés pour radicalisation à caractère terroriste seront expulsés de France. Une décision de Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, qui intervient deux jours après l’assassinat de Samuel...

La lutte d’un retraité néerlandais pour son fils marocain

Hans van der Wijden, un comptable néerlandais de 74 ans, devait partir à la retraite depuis neuf ans maintenant. Mais il ne peut pas se le permettre financièrement. La raison : son fils marocain, Amine, qui risque une expulsion dans les prochains...

La France fait pression sur le Maroc

Quelques responsables du Maroc, de la Tunisie et de l’Algérie qui se frotterait au refus de reprendre ses sans-papiers, se piquerait aux sanctions de la France. C’est la décision de ce pays qui fait de l’expulsion des ressortissants du Maghreb fichés...

Rabat

Voici les six films marocains qui viennent d’obtenir le soutien financier du CCM

La première session de la Commission d’aide à la production des œuvres cinématographiques s’est tenue du 06 au 11 juillet au siège du Centre cinématographique marocain (CCM) à Rabat. Entre autres activités, la Commission a examiné 31 projets de long-métrage,...

Le CHU de Rabat dément un décès suite au vaccin anti-Covid-19

Le décès enregistré d’une jeune fille au Centre hospitalier universitaire (CHU) Avicenne de Rabat n’est pas lié à l’administration de vaccin anti-Covid-19.

Maroc : Thomas Reilly ému de revenir au Maroc pour un séjour privé

L’ancien ambassadeur de Grande-Bretagne au Maroc, Thomas Reilly, est revenu au Maroc pour un séjour privé. Sur son compte Twitter, le diplomate semble ému de retrouver les couleurs et la chaleur du...

Décès du compositeur marocain Mohamed Belkhayat

Le compositeur marocain Mohamed Belkhayat est décédé mardi à Rabat à l’âge de 70 ans, des suites d’une maladie, selon sa famille.

Maroc : hausse des cas positifs au Covid-19, le ministère de la Santé appelle à la vigilance

Pour la première fois depuis 15 semaines, le royaume a enregistré une hausse de 5,6 % des cas positifs de Covid-19. C’est le tableau qu’a présenté, à l’issue de l’évaluation générale de la situation épidémiologique, le chef de la division des maladies...

Younès Megri

Younès Megri s’en prend à son neveu

Younès Megri reproche à Nasr, fils de son défunt frère Hassan, d’avoir diffusé, « dans une agitation absolue », des propos insensés dans la foulée de l’affaire de la tentative d’expulsion des frères Megri de la maison qu’ils louent dans la Kasbah des Oudayas à...