Younès Megri s’en prend à son neveu

22 janvier 2022 - 11h40 - Culture - Ecrit par : S.A

Younès Megri reproche à Nasr, fils de son défunt frère Hassan, d’avoir diffusé, « dans une agitation absolue », des propos insensés dans la foulée de l’affaire de la tentative d’expulsion des frères Megri de la maison qu’ils louent dans la Kasbah des Oudayas à Rabat depuis 50 ans.

Younès Megri est en colère contre son neveu. Dans une publication sur son compte officiel Facebook, il tente de rétablir des éléments de vérité qui lui sont chers. « Cette affaire judiciaire, si elle concerne une partie de ma famille, ne me concerne pas personnellement », assure-t-il, avant d’exprimer son étonnement de voir que son nom et son image ont été cités dans certains supports de presse « qui ont répandu des informations erronées ». Ces « informations sont fausses », assure Younès, qui promet qu’il ne sera jamais associé à aucune polémique remettant en cause le droit et la justice pour lesquels il a un profond respect.

À lire : L’espoir est encore permis pour la famille Megri

« Je condamne fermement le comportement de ce jeune garçon qui n’a eu de cesse d’user de la ‘liberté d’expression’ qu’offrent les réseaux sociaux pour diffuser, dans une agitation absolue, des propos insensés. Et sans autorisation préalable de notre part, comme l’exige la loi, il diffuse nos œuvres et notre image, portant ainsi atteinte à notre réputation », poursuit l’oncle de Nasr. Il déplore par ailleurs le fait que son neveu, « qui, au lieu de respecter la mémoire de son père qui a tant donné à la chanson marocaine, a décidé de le traîner dans la boue avec hystérie a des fins purement personnelles et égoïstes ». « Notre histoire est inscrite dans la mémoire et le cœur de plusieurs générations et non pas sur les pans d’une vieille muraille », ajoute l’artiste.

À lire : Les frères Migri expulsés de leur maison à Rabat (vidéo)

La semaine dernière, le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, avait reçu Younes et Mahmoud à son cabinet suite à la tentative d’expulsion des frères Megri de la maison qu’ils louent dans la Kasbah des Oudayas à Rabat depuis 1974 et qui est devenue la propriété de l’artiste plasticienne Leila Benabdeljalil, fille de l’ancien ministre Abderahim Benabdeljalil.

Sujets associés : Rabat - Younès Megri - Expulsion

Aller plus loin

De hauts responsables expulsés de leurs villas à Harhoura

Une nouvelle opération d’expulsion d’anciens ambassadeurs et de hauts responsables de villas appartenant à autrui, a eu lieu la semaine dernière à Harhoura, près de Rabat.

L’espoir est encore permis pour la famille Megri

Le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, se penche sur l’affaire de la tentative d’expulsion des frères Megri de la maison qu’ils...

Les frères Migri expulsés de leur maison à Rabat (vidéo)

Des forces de l’ordre sont intervenues mercredi pour entamer la procédure d’expulsion des frères Migri de leur maison à Rabat, suite à une décision de justice qui a soulevé un...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des ennuis pour les mosquées qui ont soutenu Hassan Iquioussen ?

Depuis quelques jours, une rumeur selon laquelle la préfecture a convoqué des responsables du Conseil départemental du culte musulman (CDCM) qui ont apporté leur soutien à Hassan Iquioussen, imam de Lourches accusé d’antisémitisme, et dont l’expulsion...

Affaire Hassan Iquioussen : les avocats de France vent de debout contre la décision du Conseil d’État

Le Syndicat des avocats de France (SAF), le Groupe d’information et de soutien aux immigrés (GISTI) et Avocats pour la défense des droits des étrangers (ADDE) apportent leur soutien à l’imam de Lourches Hassan Iqioussen visé par un avis d’expulsion de...

Un Marocain très apprécié menacé d’expulsion en France

Alors qu’il se trouve en France depuis plusieurs années, Alae Eddine Ennaimi est menacé d’expulsion. Le jeune homme de 24 ans a été arrêté par la police après un contrôle dans le restaurant où il travaillait.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

La France expulse au Maroc le Gilet jaune Abdel Zahiri

L’activiste Abdel Zahiri a été expulsé de France la nuit dernière suite à une obligation de quitter le territoire. D’origine marocaine, il était connu pour son engagement dans le mouvement des Gilets jaunes.

Ancien Gilet jaune, Abdel Zahiri menacé d’expulsion au Maroc

Abdel Zahiri, un Marocain de 44 ans, a récemment reçu une obligation de quitter le territoire français de la part de la préfecture de Vaucluse. Fiché S, il avait auparavant été incarcéré pour son implication dans le mouvement des Gilets jaunes.