La youtubeuse « mi Naîma » arrêtée pour diffusion de fake news

20 mars 2020 - 10h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Face à la montée vertigineuse des fake news et rumeurs depuis le début de la pandémie du coronavirus, les autorités marocaines n’ont de cesse menacé de sévir selon les rigueurs de la loi. Une youtubeuse, du nom de "mi Naïma", a été appréhendée par la BNPJ, et placée en garde à vue pour diffusion, sur sa chaîne, de contenus erronés sur la crise actuelle.

La youtubeuse arrêtée, est suivie par près d’un demi-million de personnes. Elle s’est rendue coupable en affirmant sur sa chaîne que "l’épidémie est un leurre et qu’il faut continuer à mener sa vie le plus normalement du monde".

C’est après de nombreuses diffusions sur sa chaîne qu’elle a été arrêtée, le 17 mars, pour diffusion de fake news sur le Covid-19.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Arrestation - Fake news - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Prison ferme pour la YouTubeuse marocaine "mi Naîma"

Interpellée par la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) et placée en garde à vue pour diffusion, sur sa chaîne, de contenus erronés sur la crise actuelle, "Mi Naima"...

Maroc : les arrestations contre les « fake news » sur le coronavirus continuent

Après avoir diffusé une fake news sur son compte Facebook, faisant état d’une supposée détection d’un nouveau cas de coronavirus à Ouled Taïma, entre Agadir et Taroudant, dans...

La Youtubeuse marocaine "Mi Naima" au cœur d’un nouveau scandale

“Mi Naïma” fait à nouveau parler d’elle. La Youtubeuse marocaine, connue pour ses controverses, a récemment publié une vidéo dans laquelle on la voit lire certains versets du...

Maroc : les rumeurs et les fake news, des menaces pour la sécurité

Les rumeurs et les fake news tendent à mettre à mal la sécurité des Marocains. Cette situation a empiré avec l’apparition du coronavirus.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.