Maroc : leur blague sur le coronavirus va leur coûter cher

30 mars 2020 - 10h30 - Maroc - Ecrit par : G.A

La diffusion de rumeurs, de fake news est durement sanctionnée au Maroc depuis la semaine dernière. Deux filles arrêtées samedi soir, par la police judiciaire de Tanger, l’ont appris à leurs dépens.

Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que ses services avaient repéré une vidéo sur les réseaux sociaux montrant quatre filles en train de contacter, l’air moqueur, le système de veille dédié au coronavirus pour signaler de faux cas de contamination au covid-19. Ce qui a nécessité l’ouverture d’une enquête ayant permis l’arrestation de deux des mises en cause. Les investigations se poursuivent dans le but d’appréhender les autres personnes qui apparaissent dans la vidéo.

Les deux mises en cause, respectivement âgées de 21 et 22 ans, ont été placées en garde à vue, en attendant les conclusions de l’enquête préliminaire ordonnée par le parquet compétent.

Les citoyens qui utilisent les numéros téléphoniques d’alerte et de veille à des fins purement fantaisistes, sont dans le collimateur de la DGSN qui a entamé des opérations d’identification et d’investigation, en vue de les sanctionner selon les rigueurs de la loi, rappelle-t-on.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tanger - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Arrestation - Fake news - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Coronavirus : le Maroc en guerre contre les fake news

Le ministère de l’Intérieur a appelé à la vigilance face aux fake news attribués à tort à des institutions officielles.

Marrakech : la vérité sur l’enfant enlevé, amputé et abandonné

Des informations et des enregistrements sonores avec des images à l’appui ont été relayés sur les réseaux sociaux sur un présumé kidnapping qui aurait mal tourné à Marrakech....

Maroc : les arrestations contre les « fake news » sur le coronavirus continuent

Après avoir diffusé une fake news sur son compte Facebook, faisant état d’une supposée détection d’un nouveau cas de coronavirus à Ouled Taïma, entre Agadir et Taroudant, dans...

Maroc : arrestation pour fake news sur le coronavirus

Les services de la police judiciaire de Settat et d’Imzouren ont interpellé, samedi, trois individus soupçonnés d’implication dans la diffusion et la distribution de fausses...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Marrakech veut en finir avec la mendicité et les SDF

La ville de Marrakech mène une lutte implacable contre la mendicité professionnelle et le sans-abrisme, qui porte déjà ses fruits. À la manœuvre, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la brigade touristique.

Le Maroc envoie ses meilleurs policiers au Qatar

À quelques semaines du mondial de football, le Maroc a envoyé un corps d’élite au Qatar, pour participer à la couverture sécuritaire de l’événement.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.