Recherche

La dépouille d’Abdelhamid Abaaoud enterrée au Maroc ou en Belgique ?

© Copyright : DR

4 décembre 2015 - 14h40 - Monde

C’est une question très sensible à laquelle les autorités belges n’ont pas encore trouvé de solution. Tué lors de l’assaut de la police le 18 novembre dernier, la dépouille d’Abdelhamid Abaaoud cherche un cimetière en Belgique ou au Maroc, et la question est loin de faire l’unanimité.

L’autopsie du corps d’Abdelhamid Abaaoud n’est pas encore finie, 15 jours après avoir été tué par la police dans un raid à Saint-Denis. La question qui se pose maintenant est le lieu de l’enterrement. Alors que la famille avait souhaité garder le silence sur cette épisode au lendemain de sa mort, aujourd’hui, selon le journal La Libre Belgique qui cite une source proche de la famille, une demande a été faite pour que la dépouille soit rapatriée au Maroc.

Sauf que pour l’instant, les autorités marocaines n’ont pas encore donné leur aval à ce rapatriement. « Mais rien n’indique que le royaume chérifien répondra favorablement à cette demande ». Le journal cite le cas du franco-algérien Mohamed Merah, terroriste de Toulouse et tueur, entre autres, du Franco-marocain Imad Ibn Ziaten, dont l’Algérie avait refusé le corps invoquant des « raisons d’ordre public ».

Si le Maroc refuse le corps d’Abaaoud, il sera sans doute rapatrié en Belgique, pays où il est né et dont il possède la nationalité, mais aucune demande n’a été formulée par la famille. « Nous pourrions recevoir ce corps un de ces jours mais sans qu’on nous le présente comme terroriste. Je disposerais juste d’un nom… », explique Ludo Beckers, directeur du cimetière.

Du côté des autorités de la commune de Molenbeek, on ne s’oppose pas à la réception du corps du présumé commanditaire des attentats de Paris du 13 novembre dernier. « Ce n’est pas Ben Laden, on ne peut pas le mettre à la mer. Même les pires crapules ont droit à une tombe. Et les familles qui souhaitent rendre hommage à un défunt ne peuvent être pénalisées », confie Bernard Clerfayt, bourgmestre de la commune.

C’est donc le flou total qui entoure cet enterrement. Pour les autorités Belges, si cela devait se faire dans la région de Molebeek, l’essentiel est que cela se fasse « sans avertir qui que ce soit ».

Mots clés: Belgique , Décès , Imad Ben Ziaten , Molenbeek , Abdelhamid Abaaoud

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact