Abdelilah Benkirane critiqué après avoir qualifié un journal de « sioniste »

21 février 2022 - 18h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

Suite aux propos qualifiés de « violents et insultants » tenus par Abdelilah Benkirane, secrétaire général du PJD, à l’encontre d’un certain nombre de médias, l’Association marocaine des médias et des éditeurs (AMME) a réagi pour dénoncer un acte attentatoire à la déontologie.

Dans un communiqué, l’AMME a reproché à l’ancien Chef du gouvernement d’avoir eu des propos incendiaires à l’égard de du quotidien Al Ahdath Al Maghribia, le qualifiant tour à tour de « sioniste », d’« intrus » et de journal qui « œuvre contre les principes et les valeurs ».

A lire : Le coup de gueule de Yassine Belattar sur l’islamophobie dans les médias

Cette attaque du parti islamiste du PJD, qui n’est pas la première du genre, est un appel franc à la violence, a déploré l’association.

Le Conseil national de la presse doit assumer ses responsabilités pour la protection des médias et des journalistes de tels actes et de recourir à tous les moyens légaux pour contrer toute tentative d’intimidation dont ils font l’objet, a conclu l’AMME.

Sujets associés : Médias - Abdelilah Benkirane

Aller plus loin

Le Maroc veut adapter ses médias aux MRE

Mohamed Ameur, Ministre en charge des Marocains résidant à l’étranger (MRE) a déclaré lors d’une conférence que le Maroc avait besoin d’une nouvelle stratégie des médias afin...

L’appel de Benkirane aux PJDistes

Lors du conseil national tenu samedi dernier à Bouznika, Abdelilah Benkirane, secrétaire général du Parti justice et développement (PJD) a appelé les membres à contribuer...

Médias au Maroc : Un secteur à forte croissance, mais…

Le cabinet d’études américain IREX, en partenariat avec le cabinet Intermédia, spécialisé dans les études de marché et également basé aux Etats-Unis, a mené la première étude de...

Le coup de gueule de Yassine Belattar sur l’islamophobie dans les médias

Cnews essuie le coup de gueule de Yassine Belattar qui accuse la chaîne de multiplier les attaques envers les musulmans et l’islam.

Ces articles devraient vous intéresser :

Abdelilah Benkirane met en garde contre le capitalisme occidental

Le secrétaire général du Parti Justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a dénoncé le capitalisme occidental qui, à terme, nuira au peuple et à l’économie marocaine.

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...

Abdelkader Amara claque la porte du PJD, voici pourquoi

Abdelkader Amara n’est plus membre du parti de la justice et du développement (PJD). Lundi, l’ancien ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a annoncé sa démission du parti islamiste après une réflexion sur ce que...

Akhannouch attaque, Benkirane contre-attaque

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du PJD et ancien chef du gouvernement a réagi aux propos du président du RNI, Aziz Akhannouch, actuel chef du gouvernement qui a accusé son parti d’avoir fait de « l’obstruction au développement » pendant dix...

Le PJD exprime son regret après la mise en garde du Cabinet royal

Le Parti Justice et Développement (PJD) est sorti de son silence après avoir été recadré par le Cabinet royal au sujet des relations du Maroc avec Israël. Dans un communiqué signé par son secrétaire général, Abdelilah Benkirane, le parti a exprimé son...

La mise en garde d’Abdelilah Benkirane à Aziz Akhannouch

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD) a poussé un coup de gueule contre le gouvernement d’Aziz Akhannouch. Il l’a par ailleurs mis en garde contre l’éventualité d’un déclenchement des manifestations...

Réforme du Code de la famille au Maroc : Abdelilah Benkirane menace

Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, relance le débat sur la réforme de la Moudawana et du Code pénal, en promettant des actions fortes si le ministre de la Justice y introduit des amendements qui portent atteinte à la cellule familiale.

Le PJD en colère contre le nouveau Code de la famille

Le parti de la justice et du développement (PJD) dirigé par Abdelilah Benkirane, affiche son opposition à la réforme du Code de la famille. Du moins, pour certaines propositions.

Le journal en anglais à la télévision marocaine

Le Maroc manifeste un intérêt grandissant pour l’anglais. Il entend diffuser des informations dans cette langue qui est la plus parlée dans le monde, avec un total de plus de 1,4 milliard de locuteurs, afin d’attirer davantage les touristes anglophones.

Jamaa Mouatassim démissionne du PJD, crise au sein de la formation islamiste

Le secrétaire général du Parti de la Justice et du développement (PJD), Jamaa Mouatassim, a démissionné vendredi du bureau du parti, après les rumeurs affirmant qu’il serait le conseiller politique d’Aziz Akhannouch, le chef du gouvernement.