Accord de coopération entre le Maroc et le groupe Thales

24 janvier 2005 - 21h54 - Economie - Ecrit par :

Le ministre chargé des Affaires économiques et générales, Rachid Talbi El Alami, et le directeur général adjoint du groupe Thales International, François Gayet, ont signé lundi à Rabat un protocole d’accord de coopération. Ce dernier porte sur la mise en place de filières de formation de chefs de projets marocains de haute technologie.

François Gayet a indiqué dans une déclaration à la presse que ce protocole d’accord permettra de développer un projet de système de Galileo sous-marin et sera commercialisé par une structure marocaine. Lors de cette rencontre, le directeur de l’Agence nationale de Réglementation des Télécommunications (ANRT), Mohamed Benchaaboun, et le directeur Recherche et technologie de la Division des Systèmes aériens au sein du groupe Thales, Thierry Brizard, ont signé un accord de coopération pour la création d’une filière de formation de chefs de projets à logiciel temps réel prépondérant au sein de l’incubateur de l’Institut national des Postes et Télécommunications (INPT) à Rabat. A noter que Thales est un groupe international d’électronique et de systèmes mettant à profit les technologies duales au service des marchés de la défense, de l’Aéronautique et de la Sécurité. Le système de radionavigation par satellite GALILEO, initiative lancée par l’Union européenne et l’Agence spatiale européenne (ESA), permettra dans les années à venir de connaître la position exacte dans l’espace et dans le temps de tout objet mobile ou immobile. Ce système mondial assurera une complémentarité avec le système actuel GPS.

Map - L’Economiste

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Coopération - Convention - Education - Rachid Talbi Alami - Mohamed Benchaaboun

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Maroc : les écoles privées veulent augmenter les frais de scolarité

Les écoles privées au Maroc menacent d’augmenter les frais de scolarité d’environ 5 %, ce qui leur permettra de récupérer le montant de l’Impôt sur le revenu (IR) pour les enseignants vacataires, qui est passé de 17 à 30 % depuis le 1ᵉʳ janvier de...

Écoles privées au Maroc : mauvaise nouvelle pour les parents

Mauvaise nouvelle pour des parents d’élèves au Maroc. Des écoles privées prévoient d’augmenter encore leurs frais de scolarité à la rentrée prochaine.

Le Maroc et le Cambodge veulent organiser un forum d’affaires

En marge de la visite de Prak Sokhonn, vice-premier ministre et ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale du royaume du Cambodge au Maroc, il a été décidé de l’organisation d’un forum d’affaires.

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

Le Maroc abandonne peu à peu le français pour l’anglais à l’école

Les matières scientifiques au Maroc seront désormais enseignées en anglais, a annoncé le ministère de l’Éducation. Cette réforme doit entrer en vigueur d’ici deux ans.

Maroc : des centres pour former les futurs mariés

Aawatif Hayar, la ministre de la Solidarité, de l’intégration sociale et de la famille, a annoncé vendredi le lancement, sur l’ensemble du territoire du royaume, de 120 centres « Jisr » dédiés à la formation des futurs mariés sur la gestion de la...

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.