Chute du nombre de passagers à l’aéroport d’Essaouira

31 mars 2021 - 06h20 - Economie - Ecrit par : G.A

À fin février dernier, le trafic des passagers enregistrés à l’aéroport international Essaouira-Mogador a connu une chute de 91,73 % par rapport à la même période en 2020. Une contre-performance qui fait suite aux répercussions de la crise sanitaire.

Ces données proviennent des nouvelles statistiques de l’Office National des Aéroports (ONDA). Cette structure aéroportuaire a accueilli au cours des deux premiers mois de l’année en cours, seulement 2 612 passagers contre 31 566 voyageurs durant la même période de l’année passée.

En février dernier, le trafic aérien au niveau de l’aéroport de la Cité des Alizés a enregistré un total de 526 passagers contre 17 838 voyageurs durant le mois de février 2020. Pour limiter la propagation du coronavirus, le trafic aérien a été suspendu pendant plusieurs mois. La reprise partielle est actuellement perturbée par l’apparition de nouveaux variants du Covid-19.

La situation est la même dans tous les aéroports du Royaume, avec 1 063 224 passagers au titre des deux premiers mois de l’année en cours, en chute de 73,24 % par rapport à la période janvier-février 2020, selon l’ONDA.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Office national des aéroports (ONDA) - Aéroport d’Essaouira-Mogador - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Etat d’urgence au Maroc

Aller plus loin

Aéroport Tanger Ibn Battouta : le trafic passagers chute de plus de 56%

L’aéroport international Tanger Ibn Battouta a enregistré à fin février 2021 une baisse significative de plus de 50 % de son trafic passagers. Cette plateforme aéroportuaire...

La fermeture des frontières marocaines impacte durement l’aéroport de Lille

La fermeture des frontières marocaines a frappé de plein fouet l’aéroport de Lille qui propose des liaisons aériennes vers le Maroc.

Tourisme : la crise sanitaire plonge Essaouira dans le désarroi

À l’instar de nombreuses villes touristiques marocaines, Essaouira souffre des effets de la crise sanitaire. Des hôtels et restaurants on fait faillite, plongeant les...

Forte baisse des arrivées de voyageurs à l’aéroport de Tanger

L’aéroport Ibn Battouta a enregistré une chute de 63,85 % en 2020 par rapport à 2019, indique l’Office national des aéroports (ONDA).

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : le casse-tête des projets immobiliers à proximité des aéroports

Le député Mohamed Larbi Merabet a interpelé le ministre des Transports et de la logistique, Mohamed Abdeljalil, au sujet du retard dans le traitement par l’Office national des aéroports (ONDA) des dossiers des projets immobiliers situés à proximité des...

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Le Nord du Maroc mise sur l’aérien pour attirer des touristes

Les opérateurs touristiques du Nord du Maroc saluent l’implantation d’une base aérienne à Tétouan après celle de Tanger. L’infrastructure aéroportuaire va attirer davantage de touristes et booster à coup sûr le développement économique de la région.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Maroc : construction de nouveaux terminaux pour plusieurs aéroports

Le conseil d’administration de l’Office national des aéroports (ONDA) s’est réuni en session ordinaire pour discuter du projet de construction de terminaux dans plusieurs aéroports du Maroc, afin de rationaliser les coûts d’exploitation pour l’ONDA et...

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Maroc : colère des gérants de salles de fêtes

Après l’impact de la pandémie de Covid-19 sur leurs activités, les propriétaires et gérants de salles de fêtes disent faire face aujourd’hui à une concurrence déloyale insupportable de certains individus proposant des salles informelles et des villas...

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.