L’affaire de l’agression des filles récitant le coran arrive au parlement

20 mars 2024 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le groupe parlementaire du Parti de la justice et du développement (PJD) a demandé l’ouverture d’une enquête sur l’agression subie par des jeunes filles qui récitaient le Coran dans la province de Chichaoua, révélée par une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux.

La vidéo montre des jeunes filles en train de lire le Coran sous une tente destinée aux victimes du séisme du 8 septembre dernier, se faire agresser par deux personnes qui ont jeté plusieurs exemplaires du Coran au sol, a rappelé la parlementaire Aïcha Lkout dans des questions écrites adressées au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, et au ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq.

À lire : Maroc : agressées parce qu’elles récitaient le Coran

La députée PJDiste a demandé au ministre de l’Intérieur d’ouvrir une enquête sur cette affaire et de prendre des sanctions fermes contre ces deux individus qui s’en sont pris à des jeunes filles parce qu’elles lisaient le Coran pendant le mois sacré de Ramadan. Lkout a aussi demandé au ministre des Habous et des Affaires islamiques quelles mesures il entend prendre pour offrir aux villages sinistrés des espaces pour la mémorisation et l’étude du Saint Coran.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Religion - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Chichaoua - Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Ministère des Habous et des Affaires islamiques - Violences et agressions - Islam - Tremblement de terre du 8 septembre au Maroc

Aller plus loin

Drame à Sefrou : Un homme tue une collégienne et en blesse deux autres

Les éléments de la Gendarmerie royale à Sefrou ont arrêté un individu accusé d’avoir agressé trois filles dans le quartier de Boudrhem, tuant l’une d’elle et blessant deux...

Coran brûlé en Suède : le Maroc condamne

Des extrémistes suédois ont brûlé le Coran samedi, causant une vague de réactions de par le monde. Le Maroc, via le ministère des Affaires étrangères, a appelé la Suède à punir...

Maroc : prison ferme pour avoir perturbé un cours de Coran

Le tribunal correctionnel d’Imintanout a condamné deux personnes, un père et son fils, à cinq mois de prison ferme et 2000 dirhams d’amende chacun. Ils étaient poursuivis pour...

Violente agression à Tanger, la police recherche les membres d’un gang

Les services de sécurité de Tanger tentent d’appréhender les membres d’un gang ayant dérobé une voiture de luxe dans le quartier de Plaza Toro, mardi soir. Le propriétaire du...

Ces articles devraient vous intéresser :

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Le Maroc face au défi de l’eau et de l’hygiène après le séisme

L’eau et l’hygiène dans les campements, où vivent désormais sous des tentes les sinistrés du séisme dévastateur du 8 septembre au Maroc, constituent un enjeu majeur pour les autorités du royaume.

Chaâbane débute ce dimanche, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1445 de l’hégire correspond au dimanche 11 février 2024, a annoncé samedi le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

Gad Elmaleh : gros chèque pour les victimes du séisme au Maroc

L’humoriste marocain Gad Elmaleh a tenu sa promesse de venir en aide aux victimes du puissant et dévastateur tremblement de terre qui a frappé le Maroc.

H&M débloque 250 000 dollars pour les victimes du séisme au Maroc

Touchée par le puissant séisme qui a secoué le Maroc et fait près de 3 000 morts et causé d’énormes dégâts, la fondation H&M manifeste sa générosité envers les victimes.

Les écoles françaises au Maroc contraintes d’autoriser le voile ?

Sous la pression, les écoles de la Mission française au Maroc ont finalement dû adopter une nouvelle politique : le voile, auparavant strictement interdit, est désormais autorisé pour les étudiantes.

Cimetières au Maroc : entre abandon et insécurité

La gestion des cimetières pose problème au Maroc. Selon un rapport du ministère de l’Intérieur, les sites existants sont saturés ou en état de dégradation et les collectivités territoriales peinent à les réhabiliter et à identifier des terrains viables...

Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.

Hijab et football féminin : Le Conseil d’État maintient l’interdiction

L’interdiction du port du hijab lors des compétitions de football féminin, qui est en vigueur depuis 2016, a été confirmée par le Conseil d’État jeudi.

La date de l’Aid Al Mawlid au Maroc connue

Au Maroc, l’Aid Al Mawlid Annabaoui, la fête qui célèbre la naissance du prophète Mohammad, sera célébrée en ce mois de septembre.