Le loueur de voiture devient trafiquant de drogue

23 juin 2020 - 13h30 - Maroc - Ecrit par : I.L

Le patron d’une agence de location de véhicules a été interpellé, jeudi soir à Laâyayda (Salé). Il lui est reproché la falsification des attestations de déplacement et la vente de grandes quantités de comprimés psychotropes.

Ce patron d’une agence de location de véhicules n’a pas été assez patient pour la reprise des activités de son entreprise. Il s’est reconverti dans la vente de psychotropes en falsifiant pour ses collaborateurs les attestations de déplacements. Selon le quotidien Assabah, ces documents permettaient au mis en cause et à ses complices, de se rendre à Tanger et Tétouan, où ils s’approvisionnaient en comprimés psychotropes, qu’ils revendaient dans la région de Rabat-Salé.

Pris au piège jeudi au cours de l’une de ses opérations, il a été interpellé et conduit à son bureau pour d’éventuelles fouilles. La police a découvert à l’intérieur de l’une des voitures de son parc automobile, près de 3 500 comprimés d’ecstasy, une grosse somme d’argent, mais également une large variété de téléphones portables utilisés pour les besoins des contacts avec les clients et fournisseurs.

Interpellé, le mis en cause a reconnu les faits et a fourni les noms de ses complices avant d’être placé en garde à vue sur ordre du parquet au niveau du tribunal de première instance de Salé. Selon la même source, le procureur du roi à Salé aurait également, ordonné la saisie, au profit de la douane qui s’est constituée partie civile, de deux voitures appartenant au patron de l’agence arrêté.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Automobile - Salé - Arrestation

Aller plus loin

Une sexagénaire arrêtée pour trafic de drogue à Casablanca

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire à Casablanca ont arrêté une femme âgée de 66 ans qui serait impliquée dans une affaire de possession et de trafic de...

Ces articles devraient vous intéresser :

C’est la fin des auto-écoles sauvages au Maroc

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Abdeljalil, a annoncé une série de réformes concernant les auto-écoles, tant au niveau des conditions d’octroi, de suspension et de retrait des licences que de la formation des instructeurs.

Neo Motors dévoilée : à quel prix sera-t-elle vendue ?

Après plusieurs mois de suspens et de promesses de lancement, la nouvelle voiture « 100 % marocaine » a finalement a été dévoilée devant le roi Mohammed VI au palais royal de Rabat. Destinée d’abord aux Marocains avant d’envisager son exportation, «...

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Maroc : les voitures de plus en plus chères !

Les Marocains paieront plus cher les voitures neuves en raison de l’obligation de respecter les normes « Euro 6 » pour l’homologation et l’immatriculation. Les professionnels du secteur appellent Mohamed Abdeljalil, ministre des Transports et de la...

Le Maroc accélère la transition vers la mobilité électrique

L’Association professionnelle intersectorielle de la mobilité électrique (APIME), regroupant les principaux acteurs du secteur, ambitionne d’installer 2 500 bornes de recharge fonctionnelles pour les véhicules électriques sur l’ensemble du territoire...

Maroc : boom des exportations automobiles à fin novembre 2023

Les exportations de voitures ont augmenté de 30,2 % à fin novembre 2023 par rapport à la même période de l’année précédente, atteignant plus de 130,64 milliards de dirhams (MMDH).

Maroc : voici les voitures les plus vendues

Le marché automobile marocain connait un léger tassement en ce début d’année 2024. D’après les chiffres de l’Association des importateurs de véhicules automobiles au Maroc (AIVAM), 48 948 unités neuves ont été immatriculées durant les quatre premiers...

Véhicules électriques : deux usines géantes de batteries au Maroc

Le Maroc va bientôt disposer de deux usines de fabrication de batteries de véhicules. Les projets sont évalués à 6 milliards d’euros et à 4 milliards d’euros, a annoncé cette semaine Ryad Mezzour, le ministre marocain de l’Industrie et du commerce.

La voiture NEO « Made in Morocco » bientôt sur le marché

Le Maroc procèdera bientôt au lancement de NEO, la toute première voiture conçue et produite sur le sol marocain. Le véhicule a déjà validé les tests statiques et dynamiques au Maroc et à l’étranger. Le processus de son homologation est en cours.

Boom de l’automobile, chute du phosphate : les deux visages de l’économie marocaine

Le secteur automobile marocain a connu une forte croissance de ses exportations, atteignant près de 116,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2023, selon les dernières données de l’Office des changes.