Agression d’un policier à Laâyoune : deux individus arrêtés

13 octobre 2019 - 01h00 - Ecrit par : G.A

Des jeunes arrêtés jeudi matin par les services de la Préfecture de Sûreté de Laâyoune, seraient impliqués dans une affaire d’ivresse publique et d’agression à l’arme blanche à l’encontre d’un policier.

Malchance pour ce policier qui relève de la Brigade de Recherches et d’interventions de Laâyoune, qui était allé jeudi matin interpeller quatre individus ivres et qui saccageaient tout sur la voie publique.

Dans un communiqué, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a indiqué que ces individus ont opposé une résistance farouche au policier en le blessant avec des armes blanches et des jets de pierre.

Venus à sa rescousse, d’autres agents ont pu arrêter deux des quatre fauteurs de troubles et ont pu saisir les armes blanches utilisées dans l’agression du policier qui a été admis à l’hôpital.

Selon la DGSN les deux suspects arrêtés ont été placés en garde à vue, en attendant les conclusions de l’enquête diligentée pour tout savoir sur cet incident et surtout pour mettre la main sur les deux autres suspects.

Tags : Laayoune - Violences et agressions - Fuite - Arrestation

Aller plus loin

Salé : une Camerounaise interpellée pour agression avec tentative de vol

Une ressortissante camerounaise en séjour illégal au Maroc a été interpellée, vendredi 29 novembre 2019 à Salé. Il lui est reproché son implication présumée dans une affaire de coups...

Nous vous recommandons

Le TGV marocain plus écologique

Depuis hier, samedi 1er janvier, le train à grande vitesse marocain,Al Boraq, passe progressivement à l’énergie verte. Il s’agit de substituer la consommation électrique du réseau ferré national par une énergie...

Marhaba 2022 : important message aux MRE

Le port de Tanger Med a pris de nouvelles mesures afin de mieux faire face au flux du trafic durant les mois d’août et septembre.

Les greniers marocains, premières banques du monde ? (vidéo)

Au Maroc, les amazighs utilisaient des greniers berbères dans la région de Souss Massa. Ces anciens greniers pourraient être les premières banques au monde.

Les Marocains risquent de payer plus cher leur pain

La hausse des prix des produits entrant dans la fabrication du pain et ses dérivés angoisse de plus en plus les boulangers marocains. Ils prévoient même d’augmenter le prix du pain en raison de cette situation qui s’ajoute aux impacts de la crise...

Abdellatif Hammouchi continue sa tournée mondiale

Le périple du Directeur général de la Sûreté nationale et de la Surveillance du Territoire, Abdellatif Hammouchi continue. Après sa visite de travail de deux jours aux États-Unis, il se trouve actuellement en...

Le Maroc bloque l’arrivée des saisonnières à Huelva

À part le froid avancé il y a quelques jours, la récente décision du Maroc de maintenir la suspension des vols vers l’Espagne pour « non-respect des protocoles sanitaires » par celle-ci, vient davantage retarder l’arrivée des premières saisonnières...

Une promesse avait été faite aux Pharaons en cas de victoire contre le Maroc

Ashraf Sobhi, ministre égyptien de la Jeunesse et des Sports avait promis une récompense à la sélection nationale en cas de victoire contre le Maroc. Les Pharaons ont relevé le défi en battant les Lions de l’Atlas (2-1). Ils rejoignent ainsi les Lions...

L’armée algérienne bombe le torse à la frontière avec le Maroc

L’Armée nationale populaire (ANP) s’apprête à lancer de vastes manœuvres militaires près de la frontière marocaine. Cette décision qui émane du haut conseil de sécurité algérien fait suite à la création par les Forces armées royales (FAR) d’une nouvelle zone...

Vague de chaleur dans plusieurs provinces marocaines (+48 degrés)

Plusieurs régions marocaines vont connaître une vague de chaleur de mercredi 21 à samedi 24 juillet 2021, alerte la Direction générale de la météorologie (DMN).

David Govrin bientôt remercié ?

Le chargé d’affaires d’Israël à Rabat, David Govrin est sous le feu des critiques et pourrait bientôt quitter le Maroc. Il lui est reproché notamment de ne s’être pas montré à la hauteur des attentes.