Recherche

L’artiste marocain Ahmed Badouj n’est plus

© Copyright : DR

23 août 2020 - 23h00 - Culture

Ahmed Badouj n’est plus. L’homme de la scène culturelle s’est éteint dans la matinée du samedi 22 août à l’hôpital régional Hassan II d’Agadir.

Ahmed Badouj était admis au service de réanimation suite à un malaise. Il n’a pu en ressortir. Né en 1950 à Agadir, le défunt était acteur, réalisateur, scénariste et homme de théâtre de la scène culturelle Amazighe, dont il est l’un des pionniers.

Autodidacte, il a touché, jeune, à beaucoup de métiers (peintre, menuisier, électricien auto) et avait embarqué avec les juniors du Hassania d’Agadir 1967-68.

Il débute sa carrière au théâtre dans les années 1970, puis intègre la première troupe théâtrale amazighe « Tifawin » (lumières) fondé en 1985 par Lahoucine Bouizgaren.

Figure emblématique du cinéma amazigh, il est auteur de nombreux scénarios et de nombreuses pièces de théâtre dont la plus connue « Tagodi » (Le chagrin), une des premières pièces jouées par la troupe Tifawin dans les années 80. « Tagodi » sera adaptée en 1995 en film par Ahmed Badouj. En 1989, il incarne le rôle d’Idder dans le premier film amazigh « Tamghart N’ourgh » (La femme en or) de Lahoucine Bouizgaren.

Mots clés: Cinéma , Théâtre

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact