Aïd Al-Adha au Maroc : les moutons à prix d’or

20 juin 2023 - 22h40 - Maroc - Ecrit par : A.P

À quelques jours de l’Aïd Al-Adha prévu le 29 juin, le prix du mouton reste élevé. Les Marocains devront débourser 1 000 à 1 500 dirhams de plus par rapport à l’année dernière pour s’offrir une bête.

Dans les marchés et souks traditionnels, les supermarchés et même les plateformes de vente de moutons en ligne, le prix du mouton est en hausse par rapport à l’année dernière. Selon Le Matin, qui a fait un tour dimanche dans le souk hebdomadaire d’Oulad Abbou relevant de la province de Berrechid, le consommateur marocain devra débourser près de 1 000 à 1 500 DH de plus pour l’achat de la bête du sacrifice.

À lire : Prix du mouton : les Marocains auront-ils les moyens de célébrer l’Aïd Al-Adha ?

Tous les commerçants justifient cette augmentation des prix par la hausse des prix des intrants entrant dans l’alimentation et l’engraissage des bêtes. « Il est clair que les prix ont augmenté cette année. Tout est cher, les prix du fourrage ont particulièrement augmenté », explique l’un d’eux, ajoutant que malgré l’inflation, « le consommateur doit acheter selon son budget. Il y en a pour toutes les bourses ».

À lire : Officiel : voici la date de l’Aïd al Adha au Maroc

Par ailleurs, la majorité des Marocains ont une préférence pour les moutons locaux, considérés comme de meilleure qualité que les moutons importés. Mieux, l’achat des moutons locaux promeut l’économie nationale et les éleveurs marocains, assure un consommateur. « Ici, vous n’allez pas trouver de moutons importés. Toute l’offre provient des éleveurs locaux. Ce sont des races que nous connaissons et on préfère les acquérir pour le sacrifice », confie-t-il.

Sujets associés : Prix - Aïd al-Adha 2023

Aller plus loin

Prix des moutons : l’Aïd al-Adha menacé au Maroc ?

Le prix du mouton devrait augmenter de 15 à 25 % par rapport à l’année dernière, selon le ministère marocain de l’Agriculture. Une flambée des prix qui suscite des inquiétudes...

Prix du mouton : les Marocains auront-ils les moyens de célébrer l’Aïd Al-Adha ?

Au Maroc, la hausse vertigineuse du prix des moutons risque de compromettre la célébration de l’Aïd Al-Adha par plusieurs familles. Les prix de ces bêtes ont grimpé de 20 à 40 %...

Aid al-Adha : voici le prix de l’abattage à Casablanca

La ville de Casablanca, par l’intermédiaire de la Société de développement local (SDL) Casablanca Prestations, vient d’annoncer le prix de l’abattage dans les abattoirs publics.

Officiel : voici la date de l’Aïd al Adha au Maroc

La date de l’Aid al Adha au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être annoncée par le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Ces articles devraient vous intéresser :

Aïd Al-Adha : le Maroc va importer un million de têtes de bétail

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le gouvernement s’active pour satisfaire les besoins de la population. En tout, un million de têtes sera bientôt importé.

Aïd Al-Adha au Maroc : combien coûte un mouton ?

À la veille de l’Aïd Al-Adha, les Marocains sont focalisés sur l’achat du mouton et surtout son prix. Le ministère de l’Agriculture a donné les nouvelles provenant des points de ventes du bétail.

Aïd Al-Adha : les « hôtels pour moutons » ont le vent en poupe

Les « hôtels pour moutons » font partie de ces petits métiers saisonniers qui apparaissent à l’approche de la célébration de l’Aïd Al-Adha.

Très cher Aid al adha pour les Marocains

L’augmentation continue du prix de la viande au Maroc affecte le coût du sacrifice de l’Aïd Al-Adha pour de nombreux ménages marocains.

Aïd Al-Adha : combien coûte un mouton importé ?

Le prix du mouton importé serait de l’ordre de 2 850 dirhams et non 700 dirhams, selon une rumeur distillée sur les réseaux sociaux. C’est ce qu’indique la Fédération marocaine des acteurs de la filière élevage (FMAFE).

Aïd al-Adha : 979 personnes bénéficient de la grâce du roi Mohammed VI

Près de 1000 personnes (979 exactement), dont certaines qui se trouvent en détention et, d’autres en liberté, condamnées par différents tribunaux du Royaume, ont été graciées par le roi Mohammed VI, à l’occasion de l’Aïd al-Adha. En voici le détail :

Officiel : voici la date de l’Aïd al Adha au Maroc

La date de l’Aid al Adha au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être annoncée par le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Aïd Al-Adha : le Maroc a encore importé des bovins de l’étranger

En prévision de l’Aïd Al-Adha, prévu au Maroc vers le 29 juin prochain, le nombre d’importations d’ovins s’intensifie. Ainsi, quelque 19 500 ovins importés du Portugal sont arrivés au port de Jorf Lasfar, dans la région d’El Jadida.

Aïd Al Adha : Comment conserver et stocker la viande ?

Pour éviter la détérioration de la viande durant l’Aïd Al Adha, l’office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a prodigué des conseils à suivre après l’abattage.

Première apparition publique du roi Mohammed VI guéri du Covid-19

Le roi Mohammed VI est guéri du Covid-19. Il a fait sa première apparition publique dimanche 10 juillet, jour de célébration de l’Aïd-Al Adha.