Recherche

Aid el-Adha : des moutons à prix cassés sur Internet

© Copyright : DR

25 juillet 2019 - 11h00 - Société

Loin du regard des intermédiaires, certains éleveurs ont choisi d’écouler leur cheptel sur les réseaux sociaux et par les sites de commerce électronique. Cette initiative permet d’éviter la spéculation et de présenter des prix à la portée du consommateur.

L’Aïd el-Adha est l’occasion pour les nombreux intermédiaires d’imposer leur loi et des tarifs affolants aux consommateurs. La vente par procuration est l’une de ces pratiques entraînant, chaque année, de la surenchère et une augmentation incompréhensible du prix du marché.

Grâce à la vente directe, les prix du bétail ont été stabilisés et, surtout, réduits de manière significative. Les principales zones d’achalandage, dans la périphérie de Casablanca, offrent des tarifs raisonnables, variant entre 2.000 et 3.500 dirhams. Des réductions sont même accordées aux clients sur place.

Selon les déclarations d’un éleveur, "certains éleveurs ont commencé à utiliser les portails électroniques pour pouvoir toucher le client final, loin de toute spéculation imposée par les intermédiaires, et qui ne profite ni au consommateur ni à l’éleveur".

Il ajoute : "Nous exposons notre marchandise à des tarifs inférieurs à celui du marché. Il est certain qu’ils vont rester en dessous des tarifs imposés par les intermédiaires, en particulier, pendant la semaine qui précède l’Aïd".

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact