« Il y a du made in Morocco dans chaque avion Airbus »

19 février 2020 - 17h30 - Economie - Ecrit par : S.A

Le constructeur aéronautique européen, Airbus, a réalisé de belles performances l’année dernière. Air Arabia Maroc a été d’une grande contribution.

"Air Arabia Maroc opère 9 A320 depuis le territoire marocain. Nous avons enregistré un record au niveau des ventes, avec un total de 1 131 nouvelles commandes en 2019. 768 commandes nettes ont été enregistrées, contre 747 en 2018, soit un nombre cumulé historique de plus de 20 000 commandes nettes", a déclaré Mikail Houari, président d’Airbus Afrique et Moyen-Orient, dans une interview accordée à L’Économiste.

Le Maroc produit des pièces pour tous les programmes Airbus. Dans le détail, le site Stelia Aerospace Maroc, situé à Nouaceur, produit notamment les portes de train d’atterrissage et l’habillage cockpit des Airbus A320, les panneaux intérieurs d’encadrement des hublots et les coffres à bagages des ATR, ainsi que des coques de fauteuils passager pour classe affaires. De même, ce site effectue aussi, dans une seconde usine, l’assemblage de sous-ensembles métalliques au Maroc, tels que les panneaux de sections de fuselage avant et central, des Airbus de la famille A320, ou encore la fabrication de pièces métalliques élémentaires.

"On peut donc dire qu’il y a du ‘made in Morocco dans chaque avion Airbus, admet Mikail Houari. À travers notre filiale 100 % Airbus, Stelia Aerospace, acteur mondial majeur du design et de la production d’équipements et de fuselages, nous avons développé une forte compétence dans les domaines de la fabrication de pièces composites, l’aménagement cabine et la maintenance d’équipements avioniques au Maroc".

Il ajoutera qu’à ce jour, il n’y a pas un seul avion Airbus qui n’ait pas des pièces, des équipements ou des composants fabriqués au Maroc.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Airbus - Aéronautique - Air Arabia Maroc

Ces articles devraient vous intéresser :

Les F-16 Viper de Lockheed Martin bientôt en action au Maroc

Les 25 avions de combat américains F-16 VIPER fabriqués par le groupe américain Lockheed Martin sont en passe d’être livrés au Maroc.

Le Maroc crée un organe de contrôle de l’aviation militaire

Le Maroc a créé, au sein de l’état-major des Forces armées royales (FAR), la Direction de l’aéronautique militaire (DAM). Elle sera en charge entre autres de la formation du personnel des Forces royales air et des autorisations de vols militaires.

Plan ambitieux pour Royal Air Maroc

Royal Air Maroc prévoit d’investir près de 25 milliards de dollars pour renforcer sa flotte et passer d’environ 50 avions actuellement à 200 avions d’ici 2030.

L’armée marocaine reçoit de nouveaux hélicoptères

Airbus s’apprête à livrer aux Forces armées royales (FAR) marocaines ses deux premiers H135M destinés à la formation, au transport et au sauvetage.

Spirit Aerosystems renforce ses effectifs marocains

Après une pause en 2021, les recrutements ont repris au Maroc chez l’Américain Spirit Aerosystems, leader mondial de la fabrication des aérostructures pour l’aviation civile et militaire. Déjà de dizaines de personnes recrutées.

La stratégie du Maroc pour s’imposer dans la sous-traitance aéronautique

Depuis 25 ans, le Maroc travaille à s’imposer dans la sous-traitance aéronautique mondiale. Quelle stratégie a-t-il défini pour atteindre son objectif ?

Airbus présente l’A220 « made in Morocco »

Le constructeur aéronautique européen Airbus a dévoilé, jeudi, à Casablanca, son nouveau modèle d’avion monocouloir : l’A220, moins polluant et dont des centaines de pièces sont produites au Maroc.

Les aéroports marocains reliés par train

L’aéroport international Ibn Battouta de Tanger sera bientôt relié au réseau ferroviaire, dans le cadre d’un projet qui inclut 15 aéroports internationaux.

L’aéroport de Tanger fait peau neuve

Le projet de développement et d’expansion de l’aéroport Ibn Batouta, vise à contribuer au développement touristique et économique de la ville de Tanger. La commune apporte une contribution financière.

Un avion « made in Morocco » d’ici 2030

Le Maroc affiche de grandes ambitions concernant le secteur de l’industrie aéronautique. Il compte fabriquer son propre avion.