L’Algérie accuse le Maroc de mener une cyberguerre contre elle

13 février 2023 - 10h40 - Monde - Ecrit par : S.A

Ammar Belhimer, ministre algérien de la Communication et porte-parole du gouvernement, affirme que le Maroc et Israël mènent une cyberguerre contre son pays à l’aide du logiciel espion Pegasus.

De nouvelles accusations contre le Maroc. Dans une interview accordée au journal Al-Shorouk, Ammar Belhimer a accusé le Maroc et Israël de mener une cyberguerre contre l’Algérie, laquelle vise à saper la légitimité du gouvernement algérien aux yeux de son peuple. Le ministre algérien attaque le logiciel espion controversé Pegasus du groupe israélien NSO, utilisé par certains gouvernements pour surveiller des activistes, les terroristes et les criminels. Selon lui, le Maroc fait partie des pays utilisant ce logiciel.

À lire : Aidée par l’Iran, l’Algérie mène une cyberguerre contre le Maroc

Forbidden Stories et ses partenaires avaient accusé le service de renseignement marocain d’avoir utilisé Pegasus à des fins d’espionnage. Le Maroc a toujours nié ces accusations. Les autorités marocaines avaient demandé à Amnesty International et Forbidden Stories de lui transmettre les preuves des accusations d’espionnage contre le royaume, mais elles n’ont obtenu la moindre preuve. En août 2022, NSO a retiré le Maroc de la liste blanche des pays vers lesquels Israël autorise l’exportation de programmes cyberoffensifs.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Israël - Espionnage

Aller plus loin

Aidée par l’Iran, l’Algérie mène une cyberguerre contre le Maroc

L’Algérie s’est alliée à l’Iran pour mener une cyberguerre contre le Maroc. Les hackers algériens ont lancé des plusieurs attaques contre des institutions et des sites...

Soutien émirati au Maroc : L’Algérie en colère

L’Algérie accuse les Émirats arabes unis de renforcer ses liens militaires avec le Maroc, évoquant des « mouvements suspects ».

Des hackers marocains ont-ils piraté des sites gouvernementaux algériens ?

Des hackers marocains seraient à l’origine du piratage de plusieurs sites algériens dont ceux appartenant au gouvernement.

Rapport : alerte sur une possible guerre Maroc-Algérie

L’Institut royal espagnol Elcano, référence en matière de politique étrangère, tire la sonnette d’alarme pour 2024 en raison d’une possible guerre entre le Maroc et l’Algérie.

Ces articles devraient vous intéresser :