Algérie : la diplomatie des engrais pour influencer le Kenya sur la question du Sahara

17 janvier 2024 - 11h00 - Monde - Ecrit par : A.P

L’Algérie multiplie les stratégies pour contrer le Maroc sur la question du Sahara. Le pays d’Abdelmadjid Tebboune a récemment fait don de 16 000 tonnes d’engrais au Kenya, une manière de faire pression sur ce pays afin qu’il n’annule pas sa reconnaissance de « la République arabe sahraouie démocratique (RASD) ».

« L’Algérie envoie des engrais au Kenya pour éviter que ce dernier n’annule sa reconnaissance de la « République arabe sahraouie démocratique », craignant une expulsion du Front Polisario de l’Union africaine », a analysé Walid Kabir, le journaliste et opposant algérien, dans un post sur X (ex-Twitter), reprochant à l’Algérie de copier le Maroc, son voisin et ennemi, notamment sur la question du Sahara.

À lire : L’Algérie pas près d’abandonner la question du Sahara

Pour le journaliste algérien, « le régime militaire envoie des engrais au Kenya alors que l’Algérie n’a pas encore atteint l’autosuffisance dans ce domaine. L’Algérie, dont la superficie agricole ne dépasse pas 3 %, possède plus de 44 millions d’hectares de terres arables, dont seulement 8 millions sont exploités et 1,05 million d’hectares de manière permanente ».

À lire : Maroc vs Algérie : Une rivalité historique amplifiée par la question du Sahara

Ce don d’engrais (urée 46) au Kenya s’inscrit dans le cadre de la politique de solidarité de l’Algérie et de sa contribution au développement du continent africain, a pour sa part expliqué la présidence algérienne dans un communiqué.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Kenya - Polisario - Sahara Marocain - République Arabe Sahraouie démocratique (RASD) - Abdelmadjid Tebboune

Aller plus loin

Maroc vs Algérie : Une rivalité historique amplifiée par la question du Sahara

La question du Sahara risque d’exacerber les tensions entre le Maroc et l’Algérie, alliée du Polisario. Les deux pays n’entretiennent plus de relations diplomatiques depuis 2021.

L’Algérie interdit l’utilisation des ports marocains

Face aux « agissements hostiles émanant d’un pays arabe frère dans la région », l’Algérie interdit désormais toute opération de transbordement ou de transit via les ports...

Sahara : un ministre dénonce un acte de guerre de l’Algérie contre le Maroc

L’attaque menée contre des civils à Smara dans le Sahara marocain est un « terrorisme d’État » commis par l’Algérie contre le Maroc, a déclaré Abdellatif Ouahbi, le ministre...

Le rapprochement Maroc-Kenya fait courir l’Algérie

L’annonce par le Kenya de l’ouverture d’une ambassade à Rabat suscite l’inquiétude du président algérien Abdelmadjid Tebboune qui a envoyé son ministre des Affaires étrangères...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

« La marocanité du Sahara est irréfutable »

La souveraineté du Maroc sur le Sahara est irréfutable si l’on s’en tient aux documents royaux historiques, a affirmé jeudi Bahija Simou, la directrice des Archives royales, lors d’une conférence organisée par l’Association Ribat Al Fath pour le...

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Des joueurs marocains « pris en otage » en Algérie

Alors qu’ils sont arrivés en Algérie dans le cadre du match aller des demi-finales de la Coupe de la Confédération de la CAF, les joueurs et le staff de la Renaissance sportive de Berkane ont été « pris en otage » en raison du maillot contenant une...

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.