Maroc vs Algérie : Une rivalité historique amplifiée par la question du Sahara

19 novembre 2023 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

La question du Sahara risque d’exacerber les tensions entre le Maroc et l’Algérie, alliée du Polisario. Les deux pays n’entretiennent plus de relations diplomatiques depuis 2021.

Le conflit au Sahara cristallise les tensions entre le Maroc et l’Algérie. Cette ancienne colonie espagnole est une source majeure de discorde entre les deux pays. Alors que le mouvement indépendantiste, soutenu par l’Algérie, défend le droit à l’autodétermination du peuple sahraoui depuis 1976, le Maroc, lui, propose un plan d’autonomie de ce territoire qu’il considère sous sa souveraineté, relaie Atlantico.

Sur cette question du Sahara, de nouveaux facteurs pourraient contribuer à l’exacerbation des tensions entre le Maroc et l’Algérie. En premier lieu, la course à l’armement à laquelle se livrent les deux pays. En 2022, l’Algérie et le Maroc représentaient à eux seuls 74 % des dépenses militaires de l’Afrique du Nord, selon les chiffres de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm. Depuis 2005, le Maroc a doublé son budget militaire consacré essentiellement à l’achat d’armes de pointe et de drones auprès des États-Unis et d’Israël, ses alliés privilégiés, mais aussi de la Turquie et de la Chine. Certains de ces drones ont été déjà utilisés contre le Polisario.

À lire : Sahara : l’Algérie réaffirme son soutien au Polisario contre le Maroc

Ensuite, la stratégie diplomatique algérienne pour faire adhérer d’autres pays à la cause sahraouie. Le pays devrait mettre à profit son mandat de membre temporaire du Conseil de sécurité de l’ONU en 2024 pour ramener le dossier du Sahara à l’ordre du jour. Par ailleurs, l’Algérie pourrait également tirer avantage de sa position de potentiel fournisseur de gaz à l’Europe après la crise russo-ukrainienne pour convaincre certains pays européens de soutenir le Polisario.

De son côté, le Maroc continue de faire pression sur d’autres pays comme la France pour qu’ils reconnaissent sa souveraineté sur le Sahara. Après les États-Unis en décembre 2020, en échange de la signature des accords d’Abraham, l’Allemagne, l’Espagne et récemment Israël ont officiellement reconnu la marocanité du Sahara. À ce jour, plus d’une vingtaine de pays d’Afrique et du Moyen-Orient ont déjà ouvert des représentations diplomatiques dans le Sahara marocain, reconnaissant tacitement la souveraineté du Maroc sur ce territoire. Au demeurant, une intensification des affrontements au Sahara n’est pas exclue.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Polisario - Sahara Marocain - Autonomie Sahara

Aller plus loin

Algérie : la diplomatie des engrais pour influencer le Kenya sur la question du Sahara

L’Algérie multiplie les stratégies pour contrer le Maroc sur la question du Sahara. Le pays d’Abdelmadjid Tebboune a récemment fait don de 16 000 tonnes d’engrais au Kenya, une...

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

L’Algérie accuse le Maroc de l’annulation de la visite de Staffan de Mistura au Sahara

L’envoyé spécial du gouvernement algérien pour le Sahara Occidental et les pays du Maghreb, Amar Belani, a accusé le Maroc d’être derrière l’annulation de la visite au Sahara de...

Sahara : l’Algérie réaffirme son soutien au Polisario contre le Maroc

Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a renouvelé le soutien total de son pays au Polisario et au peuple sahraoui dans le conflit au Sahara contre le Maroc, les assurant...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Des joueurs marocains « pris en otage » en Algérie

Alors qu’ils sont arrivés en Algérie dans le cadre du match aller des demi-finales de la Coupe de la Confédération de la CAF, les joueurs et le staff de la Renaissance sportive de Berkane ont été « pris en otage » en raison du maillot contenant une...

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Le mystère de la lettre de Pedro Sánchez au roi Mohammed VI

Le gouvernement espagnol continue de refuser de divulguer le contenu de la lettre envoyée par Pedro Sánchez au roi Mohamed VI, le 14 mars 2022. Cette lettre est considérée comme le « secret mieux gardé de la politique espagnole », s’étonne un journal...

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Marathon des sables : le Marocain Rachid El Morabity vise un 10ᵉ titre

Le Marocain Rachid El Morabity, 9 fois vainqueur du Marathon des sables, l’un des plus difficiles au monde, vise une dixième victoire de cette course qui démarre ce dimanche.

Explosions à Smara : le Polisario impliqué ?

Quatre explosions ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Es-Semara, au Sahara. Le bilan fait état d’un mort et de trois blessés. Le Polisario s’est félicité de ses attaques.

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.