L’Algérie tient le Maroc pour responsable de la détérioration de ses relations avec la France

11 février 2023 - 22h30 - Monde - Ecrit par : S.A

Réagissant à l’exfiltration par les services français de la militante et journaliste franco-algérienne Amira Bouraoui, objet d’une interdiction de quitter le territoire algérien depuis la Tunisie vers la France, Alger en a profité pour accuser le Maroc d’être derrière la détérioration de ses relations avec Paris.

L’Algérie continue de voir la menace de l’ennemi extérieur marocain partout. Elle lie le Maroc à l’exfiltration vers la France de la journaliste franco-algérienne Amira Bouraoui qui faisait l’objet d’une interdiction de quitter le territoire algérien. « Certains responsables au niveau de la DGSE (Direction générale de la sécurité extérieure en France, NDLR), du quai d’Orsay et certains conseillers franco-algériens (qui) ne cachent pas leur amour et leur vénération pour le makhzen » sont derrière cette affaire », écrit l’APS dans un article à charge contre le Maroc.

À lire : L’Algérie voit la menace de l’ennemi extérieur marocain partout


Protestant contre « l’exfiltration clandestine et illégale » vers la France de la militante et journaliste Amira Bouraoui via la Tunisie, le président algérien Abdelmadjid Tebboune a rappelé mercredi Saïd Moussi, son ambassadeur en France « pour consultations ». Jeudi, le patron des services de renseignement algériens M’henna Djebbar, a annulé sa rencontre avec son homologue français Bernard Emié, patron de la DGSE, qui devait avoir lieu à Paris. Désormais, des incertitudes planent autour de la visite d’État que devait effectuer le président Abdelmadjid Tebboune en mai prochain en France.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Paris - Algérie - Diplomatie - Tunisie

Aller plus loin

L’Algérie voit la menace de l’ennemi extérieur marocain partout

Jeune Afrique a consacré un article aux récentes accusations que l’Algérie a portées contre le Maroc mais aussi la banque mondiale, après la mise en ligne du dernier rapport de...

« L’Algérie perçoit le Maroc comme un potentiel ennemi »

Luis Martinez, chercheur et spécialiste du Maghreb, par ailleurs directeur de recherche au CERI-Sciences Po affirme que « l’Algérie ne perçoit plus le Maroc comme un rival, mais...

Saïd Chengriha menace ses « ennemis » marocains

L’Algérie n’est pas près de renoncer à ses attaques verbales contre le Maroc. Le général de Corps d’armée, Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP)...

« Alger et Rabat veulent assumer un rôle de leadership pour l’Afrique du Nord »

Les tensions entre le Maroc et l’Algérie ne vont pas en s’améliorant. Le politologue Zine Labidine Ghebouli affirme que Rabat et Alger veulent assumer un rôle de leadership pour...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.