Recherche

HRW accuse le Maroc de harceler Ali Amar et Zineb El Rhazaoui

© Copyright : DR

11 juin 2010 - 16h49 - Société

Human Rights Watch (HRW) accuse mardi dans un communiqué les autorités marocaines de "harceler" Ali Amar et Zineb El Rhazaoui "pour des raisons politiques".

"La police s’est emparée d’un différend d’affaires pour harceler et humilier deux journalistes audacieux", peut-on lire dans le communiqué de l’organisation des droits de l’homme.

Rédigé par Sarah Leaw Whitson, directrice de la division Moyen-Orient et Afrique du Nord de HRW, celle-ci estime que "la mauvaise conduite de la police augure mal du type de justice qui attend Ali Amar".

Les deux journalistes avaient été arrêtés vendredi dernier lors d’une perquisition policière effectuée sans mandat au domicile de cette dernière. Ali Amar, accusé du vol d’un ordinateur par son ancienne collaboratrice Sophie Goldring, et Zineb El Rhazaoui, accusée de complicité, avaient été entendus pendant plus de 12 heures avant d’être relâchés.

Ali Amar a comparu jeudi à Casablanca où son procès a été ajourné au 15 juin sur demande de la défense. Zineb El Rhazoui ne fait quant à elle pas l’objet de poursuites.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact