Recherche

Le Franco-marocain Ali Rabeh retrouve son fauteuil de maire de Trappes

Ali Rabeh

11 octobre 2021 - 16h00 - Marocains du monde - Par: S.A

Ali Rabeh, Français d’origine marocaine a été réélu maire de Trappes dès le premier tour d’une élection partielle organisée après l’annulation du scrutin de 2020.

Avec 58,36 % des suffrages, Ali Rabeh, proche du mouvement Génération.s de Benoît Hamon a été réélu maire de Trappes face à Othman Nasrou, un Français d’origine marocaine proche de Valérie Pécresse (Libres !), et qui était la tête d’une alliance peu commune constituée avec l’ancien maire socialiste (PS) Guy Malandrin, rapporte Le Point. Son adversaire est crédité de 34,89 % des voix, selon les résultats définitifs communiqués par la préfecture des Yvelines. « Ce soir, les Trappistes ont choisi de réélire Ali Rabeh », a reconnu Othman Nasrou.

À lire : Victime de menace de mort, Ali Rabeh est placé sous protection policière

Sur Twitter, Ali Rabeh a remercié les Trappistes. « Réélection dès le 1ᵉʳ tour, avec au moins 57 % des voix ! Une partielle avec une participation en hausse de 6 points par rapport à 2020, face à une droite zemmourisée et clientéliste. Quelle fierté, merci aux Trappistes ! », a-t-il écrit.

À lire : Le maire de Trappes Ali Rabeh « menacé de mort »

La justice avait annulé l’élection d’Ali Rabeh à 161 voix près à la tête de la mairie de Trappes en 2020 parce qu’elle lui reprochait d’avoir distribué, en pleine pandémie de Covid-19, 15 000 masques accompagnés pour certains de sa photo. Une action qui n’avait pas été déclarée dans les comptes de campagne du candidat.

Mots clés: France , Elections

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact