Recherche

Le maire de Trappes Ali Rabeh « menacé de mort »

© Copyright : DR

13 février 2021 - 20h15 - Monde - Par: S.A

L’ancien candidat socialiste à la présidentielle Benoît Hamon et son parti Génération.s ont réclamé, samedi, la protection du maire de Trappes, Ali Rabeh, cible d’un « déferlement de haine », de « menaces de mort » et victime de racisme. Celui-ci a remis en cause les affirmations du professeur de philosophie, Didier Lemaire sur l’avancée inquiétante de l’islamisme dans la ville des Yvelines.

« Nous refusons que la question des quartiers populaires soit réduite à une opposition aveuglée entre angélisme béat et haine anti-musulmans », affirme dans un communiqué le mouvement Génération.s fondé par l’ancien candidat à la présidentielle, Benoît Hamon. Le mouvement a apporté son soutien à l’édile, qui « défend au quotidien les valeurs de la République, et combat ceux qui l’attaquent » et réclame une protection pour lui.

Jeudi sur CNews, le maire avait qualifié de « mensonges » les affirmations de Didier Lemaire, professeur de philosophie dans un lycée de la ville des Yvelines. Celui-ci avait dénoncé « la progression d’une emprise communautaire toujours plus forte » sur ses élèves, ainsi que « l’absence de stratégie de l’État pour vaincre l’islamisme ». Par la suite, l’édile dit avoir reçu des menaces de mort. Il a alors déposé plainte.

Vendredi, Valérie Pécresse a demandé la « révocation » du maire Génération.s. À l’en croire, l’édile aurait distribué dans un lycée un tract « attaquant frontalement » Didier Lemaire. Benoît Hamon prend la défense d’Ali Rabeh, qui est par ailleurs son ancien assistant parlementaire. « Un maire victime d’un racisme massif et abject, plusieurs fois menacé de mort. Valérie Pécresse ne demande pas sa protection mais sa révocation. Ali Rabeh doit être protégé », s’est-il indigné dans un post sur Twitter.

Un élu a également apporté son soutien au maire de Trappes. « Élu de terrain, c’est bien lui (NDLR : Ali Rabeh) qui est au chevet de la République du matin au soir. Caricaturer les problèmes qui existent ne peut que les amplifier », a tweeté le maire de Grenoble Eric Piolle (EELV).

Mots clés: France , Racisme , Islam , Religion

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact