Le Maroc et Israël « ont le même ADN », selon Amar Belani

25 mai 2022 - 09h40 - Monde - Ecrit par : S.A

L’envoyé spécial chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb au ministère algérien des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Amar Belani attaque une fois de plus le Maroc et Israël. Il estime que ces deux pays ont le « même ADN ».

L’Algérie n’a toujours pas digéré la reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur le Sahara sous Donald Trump. Amar Belani est revenu sur le sujet. « […] Ceux qui espéraient que la décision de l’ex-administration américaine allait leur ouvrir un boulevard susceptible de faire sortie l’UE et ses États membres (notamment) de la ‘zone de confort’ (sic) doivent dessiller et faire face à une nouvelle situation où la communauté internationale sera plus regardante sur le respect des principes et des valeurs de la charte des Nations Unies », a-t-il déclaré dans un entretien à l’agence de presse sahraouie SPS.

À lire : Amar Belani répond par l’insulte à Omar Hilale

Selon l’envoyé spécial chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb, le recours à la force pour modifier les frontières est strictement interdit par le droit international. À ce titre, il a rappelé que la Cour de justice de l’UE a « clairement statué que le territoire du Sahara occidental est un territoire ‘séparé et distinct’ et que le Maroc n’y exerce aucune forme de souveraineté ».

À lire : Amar Belani charge à nouveau le Maroc

Le lancement prochain de négociations entre le Maroc et l’Espagne sur la délimitation des eaux territoriales et de l’espace aérien s’est invité dans l’interview. L’Algérie « suit de près » cette question, a affirmé le diplomate algérien. En « vertu du droit international et des arrêts de la cour de justice de l’UE, les eaux contiguës au territoire du Sahara occidental ne relèvent pas de la souveraineté marocaine », a encore rappelé Amar Belani.

À lire : Amar Belani charge le Maroc

Il a par ailleurs vivement critiqué la relation entre les deux pays. « […]Ces deux régimes […] ont le même ADN : ils ont en partage l’expansionnisme institutionnalisé (l’article 42 de la constitution du Maroc dispose que le roi est garant de l’intégrité territoriale du royaume dans ses frontières “authentiques”), la violation systématique, préméditée et planifié des droits de l’Homme des peuples subjugués et, enfin la spoliation massive de leurs ressources naturelles sur lesquelles ces derniers disposent pourtant d’une souveraineté permanente au regard du droit international ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Israël - Sahara Marocain

Aller plus loin

Réaction d’Amar Belani après le changement de position de l’Espagne sur le Sahara

Le diplomate algérien Amar Belani, en charge du suivi du conflit au Sahara au ministère algérien des Affaires étrangères, a réagi vendredi au sujet de la visite de Pedro Sanchez...

Amar Belani charge à nouveau le Maroc

Amar Belani, envoyé spécial chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb accuse Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies à New York,...

Maroc-Israël : vers de belles opportunités économiques

Orit Farkash-Hacohen, ministre israélienne de l’Innovation, des Sciences et de la Technologie, a salué les relations entre l’Israël et le Maroc, estimant que les deux pays...

Amar Belani charge le Maroc

Amar Belani, envoyé spécial chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb réagit aux propos du représentant du Maroc auprès de l’ONU, tenus lors de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Rachid M’Barki sanctionné à cause du Sahara : Lahcen Haddad crie à l’indignation

La mise en retrait par BFMTV de son journaliste franco-marocain, Rachid M’Barki, à qui la chaîne française reproche d’avoir prononcé à l’antenne l’expression « Sahara marocain » a suscité une réaction de la part du parlementaire et ancien ministre...

Le mystère de la lettre de Pedro Sánchez au roi Mohammed VI

Le gouvernement espagnol continue de refuser de divulguer le contenu de la lettre envoyée par Pedro Sánchez au roi Mohamed VI, le 14 mars 2022. Cette lettre est considérée comme le « secret mieux gardé de la politique espagnole », s’étonne un journal...

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.

Des joueurs marocains « pris en otage » en Algérie

Alors qu’ils sont arrivés en Algérie dans le cadre du match aller des demi-finales de la Coupe de la Confédération de la CAF, les joueurs et le staff de la Renaissance sportive de Berkane ont été « pris en otage » en raison du maillot contenant une...