Le Maroc et Israël « ont le même ADN », selon Amar Belani

25 mai 2022 - 09h40 - Ecrit par : A.S

L’envoyé spécial chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb au ministère algérien des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Amar Belani attaque une fois de plus le Maroc et Israël. Il estime que ces deux pays ont le « même ADN ».

L’Algérie n’a toujours pas digéré la reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur le Sahara sous Donald Trump. Amar Belani est revenu sur le sujet. « […] Ceux qui espéraient que la décision de l’ex-administration américaine allait leur ouvrir un boulevard susceptible de faire sortie l’UE et ses États membres (notamment) de la ‘zone de confort’ (sic) doivent dessiller et faire face à une nouvelle situation où la communauté internationale sera plus regardante sur le respect des principes et des valeurs de la charte des Nations Unies », a-t-il déclaré dans un entretien à l’agence de presse sahraouie SPS.

À lire : Amar Belani répond par l’insulte à Omar Hilale

Selon l’envoyé spécial chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb, le recours à la force pour modifier les frontières est strictement interdit par le droit international. À ce titre, il a rappelé que la Cour de justice de l’UE a « clairement statué que le territoire du Sahara occidental est un territoire ‘séparé et distinct’ et que le Maroc n’y exerce aucune forme de souveraineté ».

À lire : Amar Belani charge à nouveau le Maroc

Le lancement prochain de négociations entre le Maroc et l’Espagne sur la délimitation des eaux territoriales et de l’espace aérien s’est invité dans l’interview. L’Algérie « suit de près » cette question, a affirmé le diplomate algérien. En « vertu du droit international et des arrêts de la cour de justice de l’UE, les eaux contiguës au territoire du Sahara occidental ne relèvent pas de la souveraineté marocaine », a encore rappelé Amar Belani.

À lire : Amar Belani charge le Maroc

Il a par ailleurs vivement critiqué la relation entre les deux pays. « […]Ces deux régimes […] ont le même ADN : ils ont en partage l’expansionnisme institutionnalisé (l’article 42 de la constitution du Maroc dispose que le roi est garant de l’intégrité territoriale du royaume dans ses frontières “authentiques”), la violation systématique, préméditée et planifié des droits de l’Homme des peuples subjugués et, enfin la spoliation massive de leurs ressources naturelles sur lesquelles ces derniers disposent pourtant d’une souveraineté permanente au regard du droit international ».

Tags : Algérie - Israël - Sahara Marocain

Aller plus loin

Amar Belani répond par l’insulte à Omar Hilale

L’envoyé spécial chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb au ministère algérien des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Amar...

Sommet du Néguev : le Maroc invité à une réunion à Bahreïn

Les pays du Sommet du Néguev, dont le Maroc et Israël, ont annoncé une réunion de travail à Bahreïn ce mois-ci, pour étudier et examiner plusieurs sujets d’intérêts...

Réaction d’Amar Belani après le changement de position de l’Espagne sur le Sahara

Le diplomate algérien Amar Belani, en charge du suivi du conflit au Sahara au ministère algérien des Affaires étrangères, a réagi vendredi au sujet de la visite de Pedro Sanchez à...

Maroc-Israël : vers de belles opportunités économiques

Orit Farkash-Hacohen, ministre israélienne de l’Innovation, des Sciences et de la Technologie, a salué les relations entre l’Israël et le Maroc, estimant que les deux pays avaient...

Nous vous recommandons

Fati Jamali pousse un coup de gueule contre les restrictions faites aux femmes

L’actrice et chanteuse marocaine Fati Jamali a profité du jour la célébration de la fête des mères pour pousser un gros coup de gueule contre les restrictions faites aux femmes. Elle se trouve dans l’incapacité d’établir un passeport pour son...

Maroc : vague d’indignations contre un cas de maltraitance animale

Une vidéo d’un cas de maltraitance d’animaux montrant une jeune fille qui a encouragé son chien à tuer un chaton, suscite l’indignation des internautes marocains. Ces derniers ont réclamé des poursuites...

Vacances au Maroc : le gouvernement doit-il assouplir les conditions d’accès ?

La situation sanitaire au Maroc est stable depuis plusieurs semaines, mais ce n’est pas pour autant que les conditions d’accès au pays sont simples. Pour le professeur Azeddine Ibrahimi, membre du Comité national scientifique et technique du Covid-19, le...

Gazoduc : l’Algérie ferme le robinet au Maroc

L’Algérie vient de mettre fin au suspense. Elle a décidé de ne pas renouveler le gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc dont le contrat vient à expiration le 31 octobre, fermant ainsi le robinet à son voisin de...

L’Italienne incarcérée au Maroc pour blasphème libérée

Le tribunal de première instance de Marrakech avait condamné fin juin une maroco-italienne à trois ans et demi de prison pour outrage à l’islam. Cette peine a été réduite en appel.

L’un des plus beaux aéroports au monde est … marocain

Conde Nast Traveler, une référence mondiale des loisirs et des voyages basée à New York, place l’aéroport Marrakech-Menara septième dans le classement des meilleurs aéroports du monde.

France : elle change le sort d’un chien errant marocain

L’Amandinoise Brigitte Lorthioir, éducatrice à la retraite connue pour son combat contre la maltraitance animale, change le sort d’Inotika, un chien errant marocain.

MRE : les plaintes pour arnaque immobilière ont grimpé de 45 % en 2021

En 2021, les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont déposé 290 plaintes liées à des spoliations de biens immobiliers au Maroc, contre 200 plaintes recensées l’année dernière par le ministère de l’Intérieur.

Maroc : le fisc aux trousses des agriculteurs

Le gouvernement a décidé de traquer les agriculteurs qui ne paient leurs taxes, afin de lutter contre les évasions fiscales dans le secteur agricole.

Casablanca s’attaque aux espèces nuisibles

Casablanca veut en finir avec les rats et oiseaux. Dans ce sens, Casa Baia a lancé un appel d’offres pour sélectionner une entreprise dont la mission sera notamment de proposer un plan d’action pour lutter contre les espèces...