Recherche

Amiens : le meurtrier de Salma Laaziri ne sera pas jugé

Salma Laaziri

27 octobre 2021 - 19h00 - Marocains du monde - Par: S.A

La contre-expertise psychiatrique a conclu en « l’irresponsabilité » de Mike Razafimahatratra, un jeune étudiant réunionnais d’origine malgache accusé d’avoir assassiné de sang-froid sa petite amie, Salma Laaziri, une étudiante d’origine marocaine dans un appartement de la cité Picarde, le 9 avril 2020. Par conséquent, il ne sera pas jugé.

Selon les experts, Mike Razafimahatratra souffrait « d’un trouble psychique ou neuro-psychique ayant aboli son discernement au sens de l’article 122-1 du Code pénal » au moment des faits. D’où, l’irresponsabilité pénale du meurtrier. Ce dernier aurait déclaré avoir entendu des voix lui ordonnant le passage à l’acte ultra-violent. Il aurait aussi reconnu avoir agi par réaction à un refus de la part de la victime. Selon les parties civiles, Salma « se refusait à tout rapport sexuel en raison de ses convictions religieuses ».

À lire : Reconstitution du meurtre de l’étudiante marocaine Salma à Amiens

Les faits s’étaient déroulés le 9 avril 2020. Ce jour-là, la police avait retrouvé le corps de la jeune étudiante de 20 ans dans un appartement de la cité Picarde suite à une alerte d’une amie. Les premiers éléments de l’enquête menée par la police judiciaire de Lille ont révélé que la jeune femme avait été poignardée à plusieurs reprises par son agresseur.

À lire : Amiens : le meurtrier de Salma passe aux aveux

Placé en garde à vue, le principal suspect, un étudiant réunionnais de 25 ans, a avoué le meurtre. Après avoir commis son forfait, il serait resté plusieurs jours avec le corps de sa compagne dans le petit appartement. Salma Laaziri et Mike Razafimahatratra étaient en couple et suivaient un cursus à l’École supérieure d’ingénieurs en électrotechnique et électronique (ESIEE).

Mots clés: Amiens , Madagascar , Homicide

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact