Recherche

Enterrement de l’étudiante marocaine froidement assassinée à Amiens

© Copyright : DR

17 avril 2020 - 09h30 - Monde

L’étudiante marocaine froidement assassinée à Amiens en France, Salma Laaziri, a été inhumée, mercredi 15 avril dans un carré musulman du cimetière, en attendant le rapatriement de sa dépouille à Marrakech, dès la levée de l’état d’urgence sanitaire.

Le confinement instauré en France n’a pas été un obstacle pour la cérémonie funéraire de la défunte. Elle s’est déroulée en présence de l’oncle de Salma Laaziri, de son épouse qui, tous ont fait le déplacement depuis Clermont-Ferrand, et des amis étudiants de la défunte ainsi que de l’association “Deux rives” à Amiens.

Selon atlasinfos, le consulat général du Maroc à Lille a pris en charge une partie des frais d’inhumation dans le cadre du dispositif mis en place par le ministère marocain des Affaires étrangères, en charge des Marocains résidant à l’étranger. L’autre partie a été prise en charge par la police d’assurance à laquelle a souscrite la victime dans le cadre de ses études.

Par ailleurs, la consule générale du Maroc à Lille, en contact avec la famille de la défunte, Nezha Riki a fait part du rapatriement de la dépouille de la défunte, selon les vœux de ses parents, à l’issue de la crise sanitaire, provoquée par la pandémie du coronavirus. Elle précise également qu’elle partage leur peine et leur douleur face à ce terrible malheur”, soutenant que “ce crime horrible a suscité une forte émotion au sein de la communauté marocaine et au-delà”.

Arrivée à Amiens en septembre dernier pour poursuivre ses études en ingénierie à l’ISIEE, après deux années préparatoires à Marrakech, l’étudiante de 21 ans a été tuée dans son studio par son petit ami malgache, âgé de 25 ans. Son corps sans vie a été découvert par une de ses amies, inquiétée par son absence.

À noter qu’un étudiant marocain du même établissement que la victime (ESIEE) a lancé une cagnotte solidaire sur la plateforme Leetchi afin de soutenir la famille de Salma Laaziri. L’enveloppe dépasse à ce jour les 7 000 euros, apprend-on.

Mots clés: France , Homicide , Décès , Rapatriement

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact