Recherche

Zuhair Ahmed, un ancien combattant de Daech, se confie sur son passé de djihadiste

© Copyright : DR

22 mars 2021 - 12h00 - Société - Par: A.P

Zuhair Ahmed, un Espagnol d’origine marocaine habitant à Ceuta, se trouve toujours en Syrie. Ne regrettant aucunement son passé de djihadiste, il confie son histoire dans un long entretien accordée à El País.

Zuhair Ahmed a quitté Ceuta en 2013 à l’âge de 22 ans, avec trois amis d’enfance pour aller combattre en Syrie et en Irak aux côtés de l’État islamique. Les trois amis ont déjà perdu la vie en se faisant exploser dans des opérations terroristes. « Nous nous portons volontaires pour mener des opérations suicides », raconte-t-il à El País.

Ce jeune habitant de Ceuta a combattu en Syrie et précisément à Alep, la ville la plus peuplée du pays. « Nous voulions aider nos frères musulmans syriens qui étaient tués par le régime et nous avons contacté des amis de Fnideq qui nous ont donné un contact pour nous y rendre », explique Zuhair Ahmed. Avec ses amis, décédés depuis, il a suivi « un mois et demi d’entraînement physique et militaire » et une préparation psychologique sur « comment devenir un kamikaze », et gagnait un salaire de 100 euros par mois.

Témoin de l’évasion de milliers de prisonniers djihadistes en 2013, il a également combattu dans la ville irakienne de Falloujah, où « ils ont installé des checkpoints et fouillé des voitures à la recherche de soldats irakiens qui ont ensuite été interrogés ».

Zuhair est actuellement paralysé et se déplace en fauteuil roulant, après avoir été victime d’une attaque en 2015. Revenu en Syrie, il s’est marié et a eu un fils, âgé de quatre ans et dont il est sans nouvelles depuis plus de deux ans. Mais il assure ne rien « regretter » de tout ce qu’il a fait.

Mots clés: Espagne , Etat islamique - Daech , Ceuta (Sebta)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact