Antisémitisme et islamophobie : Le recteur de la Grande Mosquée de Paris demande l’égalité de traitement

9 mai 2024 - 08h00 - France - Ecrit par : S.A

Réagissant au discours prononcé lundi par le Premier ministre Gabriel Attal au traditionnel dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) au Carrousel du Louvre à Paris, Chems-Eddine Hafiz, recteur de la grande mosquée de la capitale, estime que les musulmans devraient se voir réserver le même traitement que les Juifs.

Dans son discours, Gabriel Attal a dénoncé les actes antisémites commis en France depuis le déclenchement de la guerre à Gaza le 7 octobre dernier, mais il a également critiqué les donneurs de « leçons de morale » – en l’occurrence la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon qui dénonce régulièrement un génocide à Gaza – à Israël. « Quand on entend les témoignages » sur les attaques du Hamas du 7 octobre dernier, « on a du mal à entendre les leçons de morale de certains bien au chaud qui expliquent à la société israélienne qu’ils surréagissent », a-t-il dit. Les propos du Premier ministre français n’ont pas manqué de susciter des réactions.

À lire :Exode des cadres musulmans : le cri d’alarme du recteur de la Grande Mosquée de Paris

Dans un communiqué, le recteur de la Grande mosquée de Paris dit accueillir « favorablement la déclaration » de Gabriel Attal « sur les tensions intercommunautaires et la nécessité de ne pas laisser le cynisme politique diviser notre société » et partager « sa préoccupation quant à toute tentative d’instrumentalisation des identités religieuses à des fins partisanes ». Selon Chems-Eddine Hafiz, les musulmans devraient se voir réserver le même traitement que les Juifs. L’appel du Premier ministre « à la vigilance et sa condamnation doivent s’appliquer de manière équitable à toutes les communautés », estime-t-il, ajoutant avoir constaté avec « préoccupation » l’extension dans l’espace public du « faux et antinomique concept d’antisémitisme musulman, qui stigmatise injustement les musulmans français. »

À lire :La Grande mosquée de Paris fustige les propos de Gabriel Attal

« Malheureusement, l’intolérance en général, et les actes et discours antimusulmans en particulier, ont augmenté ces derniers mois en France », a déclaré Chems-Eddine Hafiz dans un entretien à TSA publié le 22 avril dernier. Fort de ces constats, la grande mosquée de Paris « en tant qu’institution religieuse engagée dans la promotion de la paix et de la tolérance » appelle « le Premier Ministre et son gouvernement à montrer l’exemple en condamnant explicitement et sans équivoque toute forme de discrimination et de stigmatisation à l’encontre des musulmans français. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Paris - Islam - Religion - Judaïsme marocain

Aller plus loin

Gabriel Attal : « Je ne suis pas contre l’islam »

Le ministre français de l’Éducation, Gabriel Attal, dit être un ardent défenseur de la laïcité à l’école et n’entend tolérer aucune violation de ce principe.

Exode des cadres musulmans : le cri d’alarme du recteur de la Grande Mosquée de Paris

Chems-eddine Hafiz, recteur de la grande mosquée de Paris, déplore « l’exode silencieux des cadres musulmans de France » provoquée par les « marques de haine et de...

Le pire évité de justesse lors de l’Aïd al-Adha à Bonneuil-sur-Marne

Alors que plusieurs centaines de musulmans de la commune de Bonneuil-sur-Marne célébraient dimanche l’Aïd al-Adha dans le gymnase de Cotton, un homme armé a fait irruption dans...

Polémique après un tweet du recteur de la Mosquée de Paris

Un tweet du recteur de la Mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz, a déclenché une vive polémique sur la toile. Malgré son retrait, les critiques fusent de toutes parts avec des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Officiel : l’Aid Al Fitr en France ce vendredi

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) vient de confirmer la date de l’Aid al Fitr pour ce vendredi 21 avril 2023.

Ramadan 2024 en France : Le Maroc perd la main sur l’encadrement religieux des MRE

À l’approche du mois de Ramadan, des voix s’élèvent pour réclamer une formation religieuse adaptée aux Marocains résidant à l’étranger, notamment en France.

Aïd al Adha au Maroc : l’appel à l’annulation monte sur les réseaux sociaux

Alors que certains Marocains appellent à l’annulation de la célébration de l’Aïd al-Adha sur les réseaux sociaux, d’autres tiennent au respect de cette tradition religieuse.

Les écoles françaises au Maroc contraintes d’autoriser le voile ?

Sous la pression, les écoles de la Mission française au Maroc ont finalement dû adopter une nouvelle politique : le voile, auparavant strictement interdit, est désormais autorisé pour les étudiantes.

La Youtubeuse marocaine "Mi Naima" au cœur d’un nouveau scandale

“Mi Naïma” fait à nouveau parler d’elle. La Youtubeuse marocaine, connue pour ses controverses, a récemment publié une vidéo dans laquelle on la voit lire certains versets du Coran de manière désinvolte. La vidéo a suscité la colère des internautes.

Officiel : l’Aïd Al-Adha aura lieu le lundi 17 juin au Maroc

Le 1ᵉʳ Dou Al Hijja de l’an 1445 de l’hégire correspondra au samedi 8 juin 2024 et l’Aïd Al-Adha sera célébré au Maroc le lundi 17 juin, a annoncé vendredi soir le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Voici la date de début du mois de ramadan au Maroc

L’expert marocain en astronomie, Hicham El Aissaoui vient de prédire la date de début du mois de ramadan 2023 au Maroc.

Ramadan 2023 : la durée de la journée de jeûne selon les pays

Le premier jour du ramadan correspond au 23 mars au Maroc et dans de nombreux pays à travers le monde. Les heures de jeûne durant ce mois sacré pour les musulmans varient d’un pays à l’autre.

Le chanteur Ihab Amir au cœur d’une polémique

Une réponse du chanteur Ihab Amir à un de ses abonnés Instagram suscite la controverse au Maroc.

Début de Ramadan au Maroc : décision ce dimanche

Les Marocains sont fixés ce dimanche 10 mars sur le début et la fin du ramadan. Quand commence le mois sacré au Maroc ?