Des armes fabriquées à Sebta et Melilla écoulées au Maroc

22 avril 2021 - 16h00 - Espagne - Ecrit par : S.A

En Espagne, plusieurs ateliers clandestins de fabrication d’armes exportées vers Sebta et Melilla et livrées à des trafiquants de drogue marocains ont été démantelés. La police ibérique a procédé à l’arrestation de plusieurs ouvriers.

La police espagnole a réalisé un exploit. Dimanche dernier, les éléments de police sont ont perquisitionné plusieurs ateliers clandestins où ils ont saisi une importante quantité de pistolets, de fusils et de mitrailleuses Kalachnikov et des documents relatifs à des transactions financières avec des Marocains résidant à Sebta et Melilla, rapporte Ceuta actualidad. Aussi, ont-ils arrêté plusieurs ouvriers. Une fois exportées vers les deux villes, les armes sont livrées à des trafiquants de drogue marocains. Ceux-ci se trouvent à la tête des réseaux de trafic de stupéfiants.

Le démantèlement de ces ateliers clandestins de fabrication d’armes relance le débat sur l’insécurité qui règne dans les deux villes. Aux yeux du président de l’Association du grand Rif des droits de l’Homme, Saïd Chramti, interrogée par Assabah, l’augmentation des fabriques illégales de fabrication d’armes et de munitions en Espagne menace la sécurité de la région. Il a indiqué que la criminalité va crescendo et que ces bandes criminelles ne cessent d’investir de nouveaux marchés pour écouler leurs armes.

Plusieurs associations partagent cet avis, et alertent sur la propagation des armes à feu. Elles appellent les autorités marocaines à renforcer les contrôles sur tous les points de passage frontaliers. Sebta et Melilla ont été le théâtre de plusieurs fusillades, qui ont fait plusieurs blessés, entre des bandes rivales de trafiquants de drogue.

Sujets associés : Espagne - Drogues - Ceuta (Sebta) - Melilla - Vidéos - Trafic

Aller plus loin

Maroc : l’utilisation des armes à feu au menu d’un conseil du gouvernement

Le gouvernement se réunira, jeudi, lors d’un conseil au cours duquel seront examinés quatre projets de décrets dont celui relatif aux armes à feu.

Le Maroc encadre l’utilisation des armes à feu

Le Maroc a décidé de moderniser son arsenal juridique relatif aux armes. Un projet de loi a été adopté jeudi à cet effet par le gouvernement.

Un groupe chinois de fabrication d’armes s’installe au Maroc

La société chinoise Norinco, spécialisée dans l’industrie de l’armement, a posé ses valises au Maroc en ouvrant une filiale à Rabat.

Sebta : le narco-drone, la nouvelle technique des trafiquants pour contourner l’espace frontalier

Un narco-drone, chargé de drogue à destination de Sebta a été intercepté au cours d’une opération effectuée à Fnideq. La cargaison, constituée de petites quantités de drogue a...

Ces articles devraient vous intéresser :

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Rabat-Salé-Kénitra : plus de 20 tonnes de drogue partent en fumée

Depuis le début de l’année, les services régionaux des douanes de Rabat-Salé-Kénitra ont déjà détruit plus de 20 tonnes de drogues saisies lors des différents contrôles effectués dans la région.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.