Un juif antisioniste marocain ne veut pas de Shimon Peres au Maroc

3 mai 2015 - 12h47 - Maroc - Ecrit par : J.L

Sion Assidon, militant antisioniste marocain a adressé une lettre à l’ancien président américain Bill Clinton, pour lui demander d’interdire la venue au Maroc de l’ex-président israélien Shimon Pérès au forum international qu’il organise à Marrakech les 6 et 7 mai prochains.

La présence au royaume d’un criminel de guerre est une insulte au peuple marocain qui accueille ce forum, et une atteinte à la dignité des peuples, avec à leur tête les Palestiniens, explique l’activiste marocain.

En invitant ce criminel de guerre, vous accueillez une personne dont tout le parcours politique reflète le mauvais visage du système de l’apartheid sioniste, auquel ce prix Nobel de la paix est profondément lié.

Ce système qui procède au nettoyage ethnique des Palestiniens, opprime, torture et massacre ce peuple depuis 67 ans, spolie et occupe ses terres et prend de force leurs ressources naturelles. Ce sont là des crimes de guerre selon la législation internationale, écrit ce fervent défenseur de la cause palestinienne et président de "Boycott-Désinvestissement-Sanctions" (BDS).

Plusieurs militants et associations marocaines pro-palestine ont demandé à l’Etat marocain d’interdire l’entrée au royaume de Shimon Pérès. Un collectif d’avocats a été jusqu’à présenter une requête au parquet de Rabat, pour demander l’arrestation de l’ex-premier ministre israélien s’il venait à entrer en territoire marocain.

Le gouvernement Benkirane accusé par ses détracteurs d’être impliqué dans l’invitation de Pérès au Maroc, répète à qui veut l’entendre qu’il n’a rien à avoir avec cette initiative.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Conférences - Israël - Palestine - Judaïsme marocain - Sion Assidon

Aller plus loin

Enquête : pourquoi les Marocains n’aiment pas Israël ?

81% des Marocains âgés de plus de 18 ans n’aiment pas Israël, si l’on en croit un sondage réalisé par La ligue anti-diffamation (ADL), contre 88% pour les Algériens. Le Maroc...

Sion Assidon : "Boycottez les dattes d’Israël pendant Ramadan"

"Prenez gardes aux dattes des sionistes sur les tables de vos "Ftour" (repas de rupture de jeûne pendant Ramadan), a souligné Sion Assidon, anti-sioniste marocain de confession...

L’ancien président israélien Shimon Peres attendu au Maroc

Plusieurs voix se sont élevées au Maroc pour demander aux autorités d’interdire la venue de l’ancien président israélien Shimon Peres à Marrakech, où il doit participer début...

Cinq ans de prison pour tout Marocain visitant Israël

Tout Marocain qui visiterait Israël pourrait écoper d’une peine allant de deux à cinq ans de prison, assortie d’une amende allant de 10.000 à 100.000 euros, prévoit le projet de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc inaugure la première synagogue universitaire du monde arabe

L’Université polytechnique Mohammed VI (UM6P) a inauguré une synagogue universitaire, une première au Maroc et dans le monde arabe. Le lieu de culte, situé à côté de sa nouvelle mosquée, reflète la coexistence des religions au Maroc.

Les confidences de Gad Elmaleh sur sa rencontre avec le pape François

L’humoriste marocain Gad Elmaleh s’est confié après sa rencontre avec le pape François, au Vatican le 23 décembre, à qui il a présenté son film « Reste un peu », sorti en France le 16 novembre et dont le scénario repose sur son cheminement spirituel...

Maroc : les nouvelles mesures sur la communauté juive, saluées

David Toledano, membre de la communauté juive marocaine et président de la Fédération des industries des matériaux de construction, a salué le décret, portant organisation des communautés juives, estimant que ce texte est « exceptionnel [et] répond...

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.

Emmanuelle Chriqui : Une voix marocaine contre l’antisémitisme

À l’heure où la guerre fait rage entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, l’actrice canadienne d’origine marocaine Emmanuelle Chriqui dénonce le déferlement d’antisémitisme.