Nouvelles révélations sur le drame de l’atelier textile de Tanger

5 mars 2021 - 17h30 - Maroc - Ecrit par : G.A

Les enquêtes diligentées pour comprendre les circonstances du drame qui a tué 24 employés d’un atelier de textile clandestin révèle chaque jour des faits qui incriminent davantage le propriétaire, ainsi que certains cadres de l’administration. Le permis de construire de la villa ne prévoyait pas l’aménagement d’un sous-sol et le lotissement résidentiel était bâti sur une zone inondable.

Plusieurs commissions d’inspection, sécuritaires et administratives se sont rendus à l’arrondissement de Bni Makada à Tanger pour enquêter sur cette inondation meurtrière du 8 février. Le quotidien Al Ahdath Al Maghribia rapporte que les investigations menées prouvent pour le moment que la faute incombe aux responsables qui ont autorisé en 1980 la construction dans cette zone considérée comme inondable qui, de surcroît, était entourée par des terrains humides.

L’enquête a aussi été orientée vers Amendis, la société délégataire de la distribution d’eau, d’électricité et d’assainissement liquide. Les membres des commissions d’inspection sont allés vers plusieurs employés du service d’assainissement pour déterminer le rôle de la société dans l’entretien du réseau des eaux usées et le degré de sa préparation pour parer aux situations d’urgence. Les investigations visent principalement à vérifier si Amendis avait bien respecté les procédures en vigueur avant d’alimenter l’atelier de textile en électricité pour des besoins industriels.

L’enquête préliminaire avait montré qu’il ne s’agissait pas d’un atelier clandestin car selon les responsables régionaux, l’usine était inscrite au registre de commerce, déclarée au fisc et à la CNSS. Le propriétaire de l’atelier, actuellement en détention préventive, sera soumis à un interrogatoire plus détaillé le 9 mars prochain.

Sujets associés : Tanger - Accident - Enquête - Décès

Aller plus loin

Drame de Tanger : à peine ouvert, le procès reporté au 24 mars prochain

Le procès du propriétaire de l’usine AM Fashion dans laquelle 28 ouvriers sont décédés s’est ouvert ce mercredi 10 mars à Tanger et a été reporté au 24 mars prochain. Première...

Drame de Tanger : le propriétaire de l’atelier risque gros

Adil Boullaili, le propriétaire de l’usine textile dans laquelle plusieurs ouvriers ont trouvé la mort lors d’une inondation, le 8 février dernier à Tanger, a été entendu par la...

Drame de Tanger : le propriétaire de l’atelier de textile en prison

Le propriétaire de l’unité industrielle de textile à Tanger où plusieurs personnes ont trouvé la mort le 8 février, a été placé en détention en attendant l’achèvement des...

Après le drame de Tanger, le gouvernement veut recruter 200 inspecteurs de travail

Face au manque d’inspecteurs de travail, pourtant réclamés par les syndicats, le ministère de l’Emploi vient de lancer le recrutement de près 200 agents. Cette initiative...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le pilote Laurent Lichtleuchter décède tragiquement au Maroc

Laurent Lichtleuchter, double vainqueur en tant que copilote dans la catégorie T2 du Rallye Dakar, est décédé lors de la quatrième étape du Morocco Desert Challenge à la suite d’un accident dramatique.

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi en deuil

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi vient d’annoncer une triste nouvelle dans un message publié sur les réseaux sociaux.

Décès de Hamidou Laanigri, un pilier de l’armée marocaine

Hamidou Laanigri, général de corps de division, est décédé ce dimanche 10 septembre à Rabat, à l’âge de 84 ans.

Flou autour des circonstances du décès de Cheikha Tsunami

La chanteuse Cheikha Tsunami, grande icône du Chaâbi, s’est éteinte mardi 17 octobre à l’Hôpital militaire de Rabat, à l’âge de 45 ans. Les circonstances de son décès restent floues.

Décès à 24 ans du joueur marocain Oussama Falouh

Admis en soins intensifs suite à un accident de la route qui s’est produit le 11 octobre dernier, Oussama Falouh, joueur du Wydad de Casablanca, est décédé jeudi.

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Suite au violent séisme, peut-on voyager au Maroc ?

Le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre a fait près de 3000 morts, plus de 5600 blessés et causé d’énormes dégâts matériels dans plusieurs régions, principalement rurales. Peut-on se rendre au Maroc après la catastrophe ?

Maroc : une sortie en voiture vire au drame

Une sortie en famille qui finit en tragédie. Deux sœurs de 19 et 10 ans sont mortes noyées samedi dans le barrage de Smir près de la ville de M’diq, après que l’aînée, qui venait d’avoir son permis de conduire, a demandé à ses parents à faire un tour...

Le Roi Mohammed VI rend hommage à Mohamed Moatassim

Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion aux membres de la famille de feu Mohamed Moatassim, Conseiller du Souverain, décédé lundi à Rabat.